Alpinisme - Douzième tentative au sommet du Dhaulagiri pour le vétéran espagnol Carlos Soria

·2 min de lecture

À 82 ans, l'alpiniste espagnol Carlos Soria retourne au Népal le 5 septembre pour tenter de gravir Dhaulagiri (8 167 m) pour la douzième fois au printemps prochain. C'est l'avant-dernier sommet qu'il lui reste, avant de terminer sa quête de l'ascension des quatorze « 8 000 ». Il y a trente-et-un ans, à l'aube de ses 51 ans, Carlos Soria s'est donné comme incroyable projet de gravir les quatorze sommets du monde de plus de 8 000 mètres. Aujourd'hui âgé de 82 ans, le vétéran espagnol en comptabilise douze, dont l'Everest en 2001 et le K2 en 2004, deux des plus hauts sommets du monde (8 848 m et 8 611 m). Mais il y en a un qui lui fait encore de la résistance : le Dhaulagiri (8 167m), au Népal. Depuis son premier essai en 1998, le retraité n'a toujours pas réussi à venir à bout du septième plus haut sommet de la planète. lire aussi Explore sur Carlos Soria : « À mains nues » Lors de sa onzième tentative d'ascension en mai dernier, Soria avait été contraint d'abandonner et de quitter le Népal en raison des conditions sanitaires. Cependant, l'alpiniste espagnol n'a pas dit son dernier mot. Le 5 septembre prochain, si tout se passe bien, il devrait remettre le cap sur le pays pour essayer de gravir le titanesque sommet de 8 167 mètres au printemps prochain, accompagné de son acolyte Luis Miguel Soriano. « Je me sens en super forme et je suis très heureux de pouvoir y retourner » « Bonjour les amis, aujourd'hui, j'ai reçu une super nouvelle : nous partons, déclare Carlos Soria face caméra, dans une vidéo publiée sur ses réseaux sociaux. Nous partons le dimanche 5 septembre. Après un entraînement au top, je me sens en super forme et je suis très heureux de pouvoir y retourner [...]. Je sens que c'est le moment de le retenter. On vous tiendra informé de la suite, merci pour cet enthousiasme que vous nous manifestez. »

Si l'octogénaire réussit cette ascension, il ne lui restera plus qu'à gravir le Shishapangma (8 027 mètres) au Tibet, afin de boucler son extraordinaire projet et rejoindre ainsi le club restreint des alpinistes ayant gravi les quatorze sommets de plus de 8 000 mètres.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles