Alpinisme - Hivernale au K2 : trois alpinistes portés disparus depuis 4 jours

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Muhammad Ali Sadpara, John Snorri et Juan-Pablo Mohr, qui tentaient l'ascension du K2, le deuxième plus au sommet du monde en Himalaya, sont portés disparus depuis vendredi. Les recherches se poursuivent. Sans nouvelles depuis vendredi. Le Pakistanais Muhammad Ali Sadpara, l'Islandais John Snorri et le Chilien Juan-Pablo Mohr sont portés disparu en Himalaya alors qu'ils tentaient l'ascension du K2 (8 611 m), deuxième plus haut sommet du monde, récemment gravi pour la première fois en hiver par une équipe de Népalais. lire aussi L'exploit des Népalais qui ont vaincu le K2 Les alpinistes expérimentés sont partis du camp 3 dans la nuit de jeudi à vendredi, avec Sajid Sadpara (le fils d'Ali Sadpara, une icône au Pakistan), qui a fait demi-tour à cause d'un problème technique sur son régulateur à oxygène. Il a laissé ses coéquipiers à environ 8 200 mètres au niveau de la dernière difficulté majeure de l'ascension : le Bottleneck (goulot d'étranglement en français). « Avec mon père, nous montions sans utiliser de l'oxygène mais nous avions les bouteilles avec nous pour les utiliser en cas de besoin, a raconté Ali Sadpara dans un entretien « Trango Adventure » dimanche, rapporté par Montagnes Magazines. À environ 8 200 m, comme je commençais à avoir vraiment mal à tête, mon père m'a alors dit de prendre de l'oxygène, mais le régulateur de mon masque était gelé. Au lieu de me faire risquer la vie en me donnant son masque et en continuant l'ascension, il m'a alors dit de redescendre. C'est la dernière fois que je les ai vus. » Les recherches terrestres et aériennes ont été lancées depuis trois jours, pour l'instant sans réussite. lire aussi 6 choses à savoir sur le K2