Alpinisme - Une Hongkongaise bat le record féminin de vitesse d'ascension de l'Everest

·1 min de lecture

Selon les autorités népalaises, l'alpiniste hongkongaise Tsang Yin-hung a battu le record du monde de la plus rapide ascension de l'Everest (8 848 m) par une femme : un peu moins de 26 heures. Le record doit encore être officialisé. 25 heures et 50 minutes. À 44 ans, Mme Tsang a battu le record féminin de vitesse d'ascension de l'Everest, le plus haut sommet du monde (8 848 m). « Elle a quitté le camp de base à 13H20 samedi et a atteint (le sommet) à 15H10 le lendemain », a déclaré l'officier de liaison gouvernemental au camp de base de l'Everest, Gyanendra Shrestha. Pour que son record soit officialisé, Tsang, première Hongkongaise à atteindre le sommet de ce géant de l'Himalaya, doit dorénavant se manifester auprès de représentants du Guinness World Records, car le gouvernement népalais délivre des certificats indiquant que les alpinistes ont atteint le sommet, mais ne certifie pas les records. lire aussi Situation critique au Népal, la saison d'alpinisme remise en question Avant la Hongkongaise, la femme la plus rapide à conquérir le toit du monde était la Népalaise Phunjo Jhangmu Lama, en 39 heures et six minutes. 408 Cette saison, le Népal a délivré un nombre record de 408 permis d'ascension, après l'annulation de la saison 2020 pour cause de pandémie. Jusqu'à 350 personnes ont déjà atteint le sommet ce printemps, selon le ministère du Tourisme, alors même que le pays combat une flambée de contaminations au Covid-19.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles