Alpinisme - Kilian Jornet au Népal, vers une expédition en Himalaya ?

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

La rumeur enflait depuis quelques jours : Kilian Jornet est bien arrivé au Népal, mardi 27 avril, et devrait, selon plusieurs observateurs, rejoindre les pentes de l'Everest (8848m) dans les prochains jours. L'alpiniste Kilian Jornet serait bien sur le point d'entamer une nouvelle expédition sur les pentes de l'Everest. Le triple vainqueur de l'Ultra-trail du Mont Blanc, très actif sur ses réseaux sociaux, n'a cependant pas annoncé son arrivée au Népal. Mais Chhang Dawa Sherpa, patron de l'incontournable agence Seven Summit Treks, a posté sur Instagram une photo avec la star espagnole ce mercredi, localisée à Katmandou, avec un simple « Bonne chance, ravi de te rencontrer ! ».

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Selon des informations rapportées par l'agence Seven Summits Trek, l'Espagnol exilé en Norvège serait en train de rejoindre un autre alpiniste, David Goettler, au camp de base du « Toit du monde ». Ce dernier a dû renoncer au sommet de l'Everest à 100 m de sa cime en 2019. lire aussi Jornet : « Sur l'Everest en 2016, j'ai perdu le contrôle de la situation » La première traversée entre l'Everest et le Lhotse ? Les deux hommes ne devraient pas se contenter de rejoindre le sommet de l'Everest par la voie normale : ils pourraient, selon le site spécialisé ExplorersWeb, s'acheminer vers l'arête ouest. Des rumeurs, persistantes depuis plusieurs saisons, osent même s'avancer sur une ambition que nourrirait Jornet : réaliser la première traversée par les cimes entre l'Everest (8 848 m) et le Lhotse (8 516 m), voisins. Un projet, s'il parvenait à l'accomplir, qui inscrirait définitivement Kilian Jornet dans les tablettes de l'himalayisme. C'est en s'acclimatant pour cette tentative, très risquée par sa technicité et surtout par le nombre d'heures que les alpinistes sont contraints de passer en très haute altitude, qu'un autre alpiniste de légende, Ueli Steck, a perdu la vie en 2017.