Alpinisme - Retour sur les trois ascensions distinguées en 2021 aux Piolets d'Or, dont un duo de Français

·3 min de lecture

La cérémonie des Piolets d'or, qui débutera ce vendredi à Briançon, distingue chaque année les réalisations exceptionnelles en alpinisme. Voici les trois ascensions récompensées en 2021, dont celle de deux Français au Pakistan, Symon Welfringer et Pierrick Fine. « Les Piolets d'Or encouragent l'alpinisme d'avant-garde, en style alpin, faisant plus avec moins. Nos prix reflètent cette philosophie. Mais ils défendent également l'esprit d'exploration, un haut niveau d'engagement et d'autonomie. » Voici pour les critères qu'observe chaque année le jury des Piolets d'or, composé de références de l'alpinisme de haute performance et de professionnels du secteur. lire aussi Catherine Destivelle, Piolet d'Or en 2020 Un duo français primé Dans ce cadre, trois réalisations ont été distinguées cette année avec en tête de liste, deux projets, dont une ascension signée par deux Français au Pakistan. Symon Welfringer et Pierrick Fine ont été primés pour une expédition exploratoire sur le Sani Pakush (6952 m) : la face sud est grande et complexe et s'élève à la tête de la vallée de Toltar, la partie supérieure du glacier n'ayant certainement jamais été atteinte par des alpinistes. lire aussi Le récit de Fine et Welfringer sur la face sud du Sani Pakkush, au Pakistan Les chances de succès étaient minces, car le mois d'octobre, choisi par défaut par les deux alpinistes à cause de la crise sanitaire, est généralement beaucoup trop tardif pour gravir des montagnes d'ampleur au Pakistan. « Après plus de deux semaines d'acclimatation, par un temps clair mais froid, ils ont gravi un éperon difficile en neige, glace et mixte sur l'extrémité gauche de la face, avec deux mauvais bivouacs, avant de s'arrêter tôt le troisième jour sur un site confortable de l'arête sud-ouest, explique le jury. Le lendemain, sept heures de dur labeur dans une neige inconsistante les ont conduits au sommet. » Ouverture d'une voie dans les Rocheuses canadiennes L'autre ascension récompensée est l'ouverture d'une 6e voie sur le Mont Robertson (3954 m), le plus haut sommet des Rocheuses canadiennes, a été réalisée par Ethan Berman et Uisdean Hawthorn. Une nouvelle ligne de goulottes ambitieuse pour le duo américano-britannique (Running in the Shadows : 2 300 m, US VI, M6 AI5 A0). « Toute l'escalade technique s'est faite en terrain inconnu, avec des longueurs difficiles à travers des barres rocheuses raides et finement glacées rappelant plutôt l'Écosse. Le jour du sommet, par mauvais temps et avec une mauvaise visibilité, ils ont effectué une traversée complexe d'un kilomètre le long du flanc ouest de l'arête de l'Empereur pour atteindre le sommet », explique l'organisation des Piolets d'or. 20 ans d'escalade en solo récompensés Une mention spéciale du jury a été attribuée non pas à un projet mais à deux décennies d'escalade en solitaire par Silvia Vidal. Cette Catalane est bien connue pour ses impressionnants exploits d'endurance et d'escalade artificielle difficile sur de grandes parois isolées dans le monde entier. Ses ascensions les plus remarquables ont été réalisées le plus souvent en autonomie totale et sans matériel de pointe. Les nouvelles voies de Vidal en solo incluent Life is Lilac (870 m, 6a A4 +), à Shipton Spire, au Pakistan, où elle a passé 21 jours seule dans la face, 2007 ou encore Espiadimonis (1500 m, 6b A4), à Serrinia Avalancha, au Chili pour deux semaines à fixer les 350 premiers mètres, puis 32 jours dans la face, soit un total de près de deux mois en solitaire dans cette région sauvage en 2012. En 2017, elle transporte pendant 36 jours du matériel en Alaska, soit 540 km de marche, pour monter comme pour descendre de la face, et 17 jours seule sur le mur pour une voie appelée Un Pas Més (530 m, 6a A4 +). Plus récemment, l'an dernier, lors d'une expédition au Chili, elle a vécu 33 jours seule dans la paroi, 16 jours de portage aller-retour, et après avoir fixé les 180 m du départ pour dompter Sincronia Magica (1 180 m, 6a + A3 +).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles