Alzheimer : pratiquer cet exercice 10 minutes chaque jour pour réduire le risque

Getty Images/iStockphoto

Et si analyser ses sentiments et ses émotions chaque jour permettait d’éloigner la maladie d’Alzheimer ? C’est ce qu’avance une nouvelle étude, parue le 19 juillet dans la revue scientifique Neurology. Selon cette publication, la pratique quotidienne de l’introspection est associée à un risque plus faible de développer cette maladie neurodégénérative.

Cette étude, menée par des chercheurs britanniques, français, belges et allemands, s’est appuyée sur les données de deux essais cliniques regroupant un total de 259 participants âgés de 69 à 73 ans. Ces volontaires ont répondu à plusieurs questions sur leurs habitudes de vie, notamment à quelle fréquence ils se plongeaient dans l’analyse et la compréhension de leurs pensées et de leurs sentiments. Autrement dit, à quelle fréquence ils pratiquaient une introspection. Les chercheurs ont ensuite comparé ces réponses et la santé cognitive de chaque participant. Résultat : les personnes qui pratiquaient davantage l’introspection étaient aussi celles qui présentaient de meilleures capacités cognitives.

Cela suggère que l'"auto-réflexion" pourrait être un "outil utile pour aider les gens à rester en bonne santé cognitive en vieillissant", en particulier les personnes présentant un risque de démence, avance la docteure Harriet Demnitz-King, co-autrice de l’étude, dans un communiqué de l’université de Londres.Et la bonne nouvelle, c’est que l’introspection est une pratique accessible à tous, qui "ne dépend pas de la santé physique ou de facteurs (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite