Les Américains et les Australiennes sacrés sur le relais 4x100 m aux Mondiaux

Caeleb Dressel. (S. Boué/L'Équipe)

Les Américains ont conservé leur titre de champions du monde du relais 4x100 m et les Australiennes, favorites sur la même distance, se sont imposées samedi aux Mondiaux de Budapest.

Les États-Unis de Caeleb Dressel ont conservé samedi leur titre de champions du monde du relais 4x100 m, à Budapest, devant les Australiens et les Italiens, mais sans battre le record du monde. Avec un chrono de 3'09"34, les Américains (Dressel, Held, Ress et Curry) ont devancé d'une seconde et demie les Australiens (3'10"80), qui ont terminé avec une courte longueur d'avance sur les Italiens (3'10"95).

lire aussi

Toute l'actu des Mondiaux de natation

Chez les femmes, l'Australie, qui était favorite, est devenue samedi championne du monde du relais 4x100 m, devant le Canada et les États-Unis, grâce à ses nageuses Mollie O'Callaghan, Madison Wilson, Meg Harris et Shayna Jack.

Avec un chrono de 3'30"95, les Australiennes ont devancé d'une grosse seconde leurs rivales canadiennes (3'32"15) et d'une seconde et demie les Américaines (3'32"58).

lire aussi

Dressel et Ledecky, les stars des Mondiaux 2022 de Budapest

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles