AMICAL - La France est passée proche d'un succès en Allemagne

AMICAL – Emmenée par un Lacazette enfin décisif (doublé), la France est passée tout proche du succès en Allemagne mardi soir en match amical de préparation au Mondial 2018 (2-2). Les Bleus ont cédé à la dernière seconde sur un but de Stindl.

Lacazette a enfin marqué en Bleu, et Martial a fait forte impression même s’il a raté le but du KO (AP Photo/Martin Meissner)

 

Le football peut être parfois injuste. Séduisants mardi soir à Cologne, les Bleus en ont fait l’expérience en encaissant un but face à l’Allemagne à la dernière seconde d’un match qu’ils avaient pourtant globalement maîtrisé. En une seconde d’inattention et un but de renard de Stindl, les Tricolores sont passés à côté de leur 4e succès de rang en terres allemandes et de leur 4e succès de rang tout court (après la Bulgarie, la Biélorussie et le pays de Galles).


Auteurs d’une excellente première période, les hommes de Didier Deschamps ont logiquement été récompensés en ouvrant le score sur une action collective d’école conclue par Lacazette sur un service de Martial (33e). Au retour des vestiaires l’Allemagne a poussé et a égalisé par le redoutable Werner, parti dans le dos de Jallet (56e). Plus percutants en attaque que la Mannschaft, les Bleus ont doublé la mise sur un nouveau but plein de sang froid de Lacazette, servi par Mbappé plein axe (71e).


En fin de match, Martial, pourtant très en jambes, a raté l’immanquable en écrasant sa frappe seul face à Trapp (89e). Il a surtout manqué l’occasion de tuer le match. Car avec les Allemands, qui n’ont plus perdu depuis 21 matches, une rencontre n’est jamais gagnée tant que le coup de sifflet final n’a pas retenti.


Les tops et les flops
Beaucoup de tops et peu de flops ce mardi. Côté Allemands, Draxler a donné quelques sueurs froides à Jallet, tandis que Trapp a signé plusieurs arrêts décisifs. Peu en vue, Timo Werner a quand même réussi à inscrire son 7e but en 10 sélections, ce qui en fait le successeur tout désigné de Klose. Côté Tricolores, Mandanda a lui aussi sauvé les siens à plusieurs reprises (3e, 70e), Tolisso a confirmé qu’il postulait à une place de titulaire au milieu et Lacazette a enfin été décisif en attaque avec son premier doublé en Bleu (ses 2e et 3e buts en 16 capes). Mention bien également pour Martial et Mbappé qui ont régulièrement donné le tournis à la défense de la Mannschaft. En défense, Umtiti a fait forte impression.



En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages