Amiens prend provisoirement la tête de la Ligue 2, Caen chute au Havre

Première défaite de la saison pour Caen. (E. Garnier/L'Équipe)

En attendant le résultat du match Paris FC - Bordeaux samedi (15 heures), l'Amiens SC a pris la tête de la Ligue 2 vendredi soir grâce à sa victoire contre Grenoble (1-0) et la défaite de Caen au Havre (1-2).

Caen battu au Havre, Amiens en profite

Le Stade Malherbe de Caen n'est plus le leader de la Ligue 2. En déplacement au Havre, les Calvadosiens se sont inclinés face à leurs voisins (2-1). Les Havrais ont ouvert le score sur un penalty transformé par leur capitaine Victor Lekhal (7e) à la suite d'un pied haut de Romain Thomas dans le visage de Yann Kitala, en dehors de la surface. Jamal Thiaré a doublé la mise à un quart d'heure de la fin avant que Godson Kyeremeh ne réduise le score à l'entame du temps additionnel. Trop tard, Caen abandonne la première place au profit d'Amiens, vainqueur de Grenoble sur la plus petite des marges (1-0).

lire aussi

L'actualité de la Ligue 2

Les Picards ont attendu la 69e minute de jeu pour ouvrir le score grâce à l'inévitable Tolu Arokodare, qui n'a pas tremblé face à Brice Maubleu pour inscrire un penalty provoqué par Mathis Lachuer, dix minutes après son entrée en jeu. L'ASC pourrait voir Bordeaux revenir à leur hauteur en cas de succès des Girondins samedi (15 heures) à Charléty face au Paris FC.

Sochaux enchaîne, Metz cale contre Annecy

Quatrième succès de rang pour Sochaux. Surpris par une reprise de volée dans un angle fermé de Julien Maggiotti à la 29e minute, les Doubistes ont su réagir face à Laval, bien aidés par l'exclusion de Yasser Baldé, déjà averti et coupable d'une semelle sur le genou d'Abdallah Ndour alors lancé à pleine vitesse (39e). Gaëtan Weissbeck a remis les deux équipes à hauteur au bout du temps additionnel de la première période et ce n'est qu'à la 72e minute de jeu, que Moussa Doumbia, esseulé dans la surface et trouvé par un centre de Julien Faussurier, a donné l'avantage aux Sochaliens. Tony Mauricio (81e) puis Maxime Do Couto (83e) ont creusé l'écart pour porter le score final à 4-1.

lire aussi

Pierre-Olivier Murat (Rodez) après l'incident à bord de l'avion : « Tout le monde a eu peur pour sa vie »

Du côté de Saint-Symphorien, Metz, revenu à la cinquième place après sa large victoire à Rodez mardi (4-1), n'a pas trouvé la faille face à des Annéciens, réduits à dix en fin de match après le deuxième carton jaune de son milieu défensif Ahmed Kashi.

Dijon piégé à Bastia, Valenciennes vient à bout de Nîmes

Au cours d'un match très tendu à Furiani, à l'image de ces échauffourées devant l'entrée du tunnel alors que la pause venait d'être sifflée, Dijon, troisième de Ligue 2 à l'entame de cette 7e journée, a enchaîné une deuxième défaite d'affilée face à Bastia (0-1), après celle contre Annecy à domicile mardi (0-2). Le Sporting a pris les devants grâce à un but de l'ancien Parisien Migouel Alfarela qui a profité d'une largesse de Baptiste Reynet, pas exempt de tout reproche sur ce coup-là. Christopher Rocchia a été exclu pour une faute sur Kevin Van Der Kerkhof à dix minutes du terme, ce qui n'a pas empêché Idrissa Camara de trouver le poteau et de laisser des regrets côté Dijon, dépassé par Valenciennes au classement.

lire aussi

La 7e journée de Ligue 2

Vendredi soir, les Nordistes sont parvenus à signer leur deuxième succès de la semaine, après celui à Niort mardi (1-0), contre Nîmes au terme d'un match à rebondissements (3-2). Ils ont ouvert le score sur un coup franc de Quentin Lecoeuche repris par Mohamed Kaba (29e). Auteur d'un doublé mardi à Grenoble (2-3), Malik Tchokounté a remis le deux équipes à hauteur en prenant à contre pied Gautier Larsonneur sur penalty (45e). Au retour des vestiaires (49e), Marius Noubissi a inscrit son premier sous ses nouvelles couleurs pour remettre Valenciennes devant. Moussa Koné, au rebond d'une parade de Larsonneur a égalisé à la 69e minute, avant que Ugo Bonnet ne donne la victoire les Nordistes (77e).

Festival de buts entre Niort et QRM

Délocalisée au stade Michel d'Ornano de Caen à cause d'un problème de calendrier avec le Rouen Normandie Rugby, qui recevait dans le même temps Colomiers (22-15), la rencontre entre QRM et Niort aura été riche en buts (3-3). Les Normands ont ouvert le score sur leur première occasion grâce à Issa Soumaré sur un centre de Damon Bansais (13 e) avant d'être réduits à dix 10 minutes plus tard à la suite d'une sortie non maîtrisée de Nicolas Lemaître, provoquant au passage un penalty transformé par Bilal Boutobba (28 e).

Malgré un joueur en moins, QRM a su reprendre l'avantage au score par deux fois d'abord grâce à Louis Mafouta (33 e) puis Soumaré (41 e) en réponse à une égalisation express des Chamois sur le coup d'envoi après la deuxième but normand (34 e). En deuxième période, Boutobba de nouveau marqué depuis le point à 11 mètres. Les deux équipes se sont ensuite tues pour finalement se partager le point du match nul.