Amiens-PSG, Thomas Tuchel : "Pour Neymar, le risque diminue chaque jour"

Goal.com

Le groupe et les absents

Thomas Tuchel : On jouera sans Colin Dagba, Abdou Diallo et Presnel Kimpembe. On a un entraînement cet après-midi. Si tout va bien, Marquinhos, Marco (Verratti) et Idrissa Gueye seront disponibles. Pour Ney, on décidera après la séance.

L'adversaire : Amiens

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

C'est important de rester concentré sur nous, qu'on soit fort, qu'on garde notre structure, qu'on montre nos qualités et qu'on ne réfléchisse pas trop à ce qu'Amiens peut faire. Honnêtement, je ne sais pas... Ils peuvent jouer en 4-4-2 ou 4-4-1-1. Il est nécessaire de rester calme et de se concentrer sur notre performance.

Déjà un XI en tête pour Dortmund ?

Je n'ai pas le onze en tête. On réfléchira dimanche. Mais par exemple, si Kylian (Mbappé) et Keylor (Navas) sont prêts mardi, ils vont jouer, c'est sûr. Avec quel onze et dans quelle structure ? On verra. On ne veut pas prendre de risques non plus, mais on aura une équipe très forte sur le terrain et j'ai confiance en mon équipe. Demain, on affrontera une belle équipe, qui sera libérée. On peut accepter que Dortmund approche, mais il faut rester concentré sur Amiens.

neymar-psg
neymar-psg

Les dernières nouvelles de Neymar

Il va s'entraîner avec nous. Il est sur le terrain, vous l'avez vu. Pourquoi aux entraînements et pas en match ? Parce qu'il est plus protégé. On peut jouer avec un joker et il n'y a pas trop de risques. Le risque diminue chaque jour et on va décider après la séance, avec le joueur, le club et le staff médical.

"Neymar en Allemagne jeudi ? Il n'y a pas de problème"

Son aller-retour en Allemagne

J'étais au courant depuis cinq ou six semaines. Le club m'a demandé si c'était possible et à ce moment-là on pensait qu'il pourrait être à Dijon. Mais ce vol ne change rien. C'était organisé avec le club et c'était clair depuis plusieurs semaines. Il n'y a pas de problème.

La gestion des temps de jeu avant Dortmund

Angel (Di Maria) veut jouer absolument avant un grand match, par exemple. On prend un risque avec chaque joueur qui joue avant chaque match de foot, il faut être clair. Mais si tout va bien, on va jouer avec Marco, Idrissa, Angel et Thiago demain. On ne peut pas laisser tout le monde à la maison. Quand je suis dans la voiture pendant 30 minutes pour aller au Centre Ooredoo, je prends un risque aussi (rires). Mais je ne peux pas rester chez moi tout le temps avant Dortmund.

Marquinhos : un joueur clé

C'est un joueur clé parce qu'il aide tout le monde. Qu'il joue en défense centrale ou au milieu, ça ne change pas grand chose pour moi. Vous savez que j'aime quand il joue au milieu. Il peut jouer très haut, il ferme des espaces très vite. Il est super fort dans cette phase quand on attaque pour prendre les deuxièmes ballons. Il est aussi performant dans les airs. Il peut jouer 6, c'est très fluide avec lui. Il est fiable et très professionnel, c'est dommage qu'il n'ait pas été là pendant plusieurs matches. Maintenant, il n'y a pas de risques pour qu'il joue demain (samedi). On va faire ça. Et pour Dortmund, on devra décider après Amiens.

Edinson Cavani

Il apporte une mentalité incroyable. C'est Edi (Cavani). À Dijon, encore, il a défendu comme un défenseur. Il n'arrête jamais de courir pour les autres, de fermer les espaces; Il a marqué un but décisif contre Lyon, c'est bien qu'il soit là. On est une grande équipe, on joue dans 4 compétitions, on attend de nous qu'on gagne tous les matches. Et pour ça, on a besoin d'avoir des joueurs avec une bonne mentalité et de la qualité. Edi a tout ça.

Benjamin Quarez, au Camp des Loges.

À lire aussi