Amine Harit prend la défense d'Axel Disasi après sa blessure

Amine Harit a pris jeudi soir la défense d'Axel Disasi. (A. Mounic/L'Équipe)

Le milieu de terrain de l'OM Amine Harit s'est exprimé jeudi soir pour la première fois depuis sa blessure subie contre Monaco dimanche dernier, qui l'a privé de Coupe du monde. Il a pris la défense d'Axel Disasi, involontairement à l'origine de sa blessure, et qui a été victime d'insultes racistes.

« J'ai attendu un peu avant de prendre la parole car j'avais besoin de temps pour moi, avec mes proches. » Pour la première fois depuis sa blessure à un genou subie dimanche dernier contre Monaco, Amine Harit s'est exprimé sur ses réseaux sociaux.

Dans plusieurs posts, il revient sur l'épreuve difficile qu'il traverse, alors que sa blessure l'a privé de Coupe du monde (il avait été appelé trois jours plus tôt dans la liste du Maroc). « Comme vous pouvez l'imaginer, au-delà de la douleur physique, c'est difficile de réaliser que le rêve d'une Coupe du monde s'envole à quelques heures de le vivre. Mais comme je l'ai dit en conférence de presse peu de temps avant le match, pour nous qui sommes croyants c'est le destin, et je l'accepte. Je souhaite aux Lions (sélection marocaine) le plus beau des parcours dans la compétition, et je sais que mes frères nous feront honneur. »

Il a aussi pris la défense d'Axel Disasi, qui a involontairement provoqué sa blessure lors de Monaco-OM, et qui a, depuis, été victime d'insultes racistes sur les réseaux sociaux : « Je veux le dire ici comme je lui ai déjà dit en privé : je n'en veux pas un instant à Axel. C'est une action de jeu banale où on joue le ballon tous les deux, il n'y a rien d'intentionnel. Ce qu'il a subi sur les réseaux est inacceptable et j'en suis désolé ».