Amnesty International demande 420M€ de dédommagement pour les travailleurs au Qatar

Gianni Infantino lors du tirage au sort de la Coupe du monde 2022. (K. Van Weel/Presse Sports)

Après avoir interpellé les Bleus mercredi, Amnesty International a adressé une lettre à la FIFA jeudi. L'ONG réclame un dédommagement de 420M€ pour les travailleurs maltraités au Qatar.

Amnesty International continue de dénoncer l'attribution de la Coupe du monde 2022 au Qatar. Jeudi, dans une lettre adressée à Gianni Infantino, président de la FIFA, l'organisation demande un versement de 440M$ (près de 420M€) aux travailleurs maltraités par le pays hôte.

lire aussi

Amnesty International interpelle les Bleus sur le Qatar

« Lorsque la FIFA a attribué le tournoi au Qatar, elle savait ou aurait dû savoir les risques que cela représenterait pour les droits des travailleurs migrants », a expliqué Amnesty International. Un fond qui servirait à « dédommager » les blessés et les familles des ouvriers décédés depuis l'attribution de la compétition au Qatar en 2010.

La FIFA n'a pas attendu pour répondre à la lettre de l'ONG. D'après elle, un versement de 22,6M$ (21,5M€) a déjà été fait en décembre 2021, accompagné de 5,7M$ (5,4M€) venant des entrepreneurs. Des sommes bien inférieures à celle demandée par Amnesty International.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles