Ancien joueur du Real, Cicinho raconte sa descente aux enfers à cause de l'alcool

RMC Sport

Madrilène pendant une saison et demi (2006-2007), Cicinho n’est pas le Brésilien qui a le plus marqué l’histoire du club de la capitale sur le plan sportif. Adepte des caïpirinhas, bières et cigarettes, l’Auriverde est plutôt connu pour sa facette de noceur et de bon vivant, pas vraiment compatible avec le haut niveau européen.

"Presque 20 ans à boire"

C’est dans les colonnes de l’Estado de Sao Paulo que Cicinho s’est confié sur ses vices. Des addictions qui ont impacté sa carrière en tant que joueur professionnel. "J’ai commencé à boire autour de 13/14 ans quand je suis allé au Botafogo de Ribeirao Preto. Ils m’ont dit que la bière était bonne et j’ai bu. Tout a commencé avec le premier verre et je n’ai pas arrêté avant d’avoir 30 ans. Presque 20 ans à boire", avoue le latéral droit brésilien, qui dit boire alors "plus ou moins dix bières par jour."

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Cicinho explique ensuite que jusqu’à sa signature pour l’Atlético Mineiro (2001-2003) au début de sa carrière, "il ne buvait que de la bière parce qu’il n’avait pas d’argent", puis "il a commencé à tout boire."

Prenez les effets de deux bières. Maintenant prenez les effets de dix bières (sur la journée) sur l’organisme, le système nerveux et la capacité de concentration. Pas très étonnant que Cicinho déclare dans le journal brésilien qu’il perdait "le plaisir" de "jouer au football." "Je n’ai plus eu de plaisir à entrer sur le terrain,...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi