Une ancienne championne chinoise de badminton affirme avoir été forcée de perdre aux JO 2000

Ye Zhaoying avait pour consigne de ne pas fatiguer son adversaire. (A. Réau/L'Équipe)

Ye Zhaoying, ancienne double championne du monde de badminton, a déclaré avoir été forcée de perdre aux JO de Sydney en 2000 pour favoriser les chances d'une de ses compatriotes.

Avis de tempête sur les JO ? Dans une interview accordée à la chaîne danoise Tv2, Ye Zhaoying, ancienne championne chinoise de badminton, affirme avoir été contrainte de perdre sa demi-finale des JO 2000 à Sydney pour favoriser sa compatriote Gong Zhichao en vue de la finale contre la Danoise Camilla Martin.

« Ils m'ont dit avant le match que ce ne devait pas être trop évident. Je ne devais pas non plus fatiguer Gong Zhichao, je devais perdre en deux sets. Si vous revoyez le match, je joue au début, mais ensuite je commence à mettre le volant volontairement dehors ou dans le filet », a déclaré celle qui avait pris la médaille de bronze lors de ces Jeux Olympiques.

Ye Zhaoying à propos des consignes reçues

« En tant qu'individu, je ne pouvais pas m'opposer au système »

« On se sent très impuissante, parce qu'on est seule contre le système. Les JO, c'est presque une occasion unique dans une vie d'athlète, donc c'est vraiment triste. Mais en tant qu'individu, je ne pouvais pas m'opposer au système », a-t-elle poursuivi.

Dans un communiqué, la Fédération mondiale de badminton a dit prendre cette affaire très au sérieux. Le Danois Thomas Lund, son président, a assuré vouloir protéger « l'intégrité de ce sport par des mesures très fermes contre tout arrangement ».

L'ex-joueuse chinoise a donné cet entretien à Malaga, en Espagne, où elle vit en exil avec son mari, l'ex-star du foot chinois Hao Haidong. Les deux anciennes gloires ont expliqué « n'avoir quasiment aucune chance de revenir en Chine » depuis les vives critiques adressées par le footballeur envers le régime.

lire aussi

Toute l'actualité des Jeux Olympiques