Quand les "anciens" s'en prennent aux jeunes accros aux réseaux sociaux

A l’image de l’Italien Daniele De Rossi à l’AS Roma, certains joueurs expérimentés et entraîneurs se montrent très critiques à l’égard de la nouvelle génération de joueurs accrocs à leurs téléphones portables et aux réseaux sociaux. Un phénomène contre lequel ils essaient de lutter. Tout en restant lucides.

"Quand je vois les jeunes faire une vidéo sur Instagram dans le vestiaire, j’ai envie de leur défoncer les dents avec une batte de baseball." Le sanguin milieu de terrain de l’AS Roma Daniele De Rossi n’est pas particulièrement en phase avec la nouvelle génération. Instagram, Twitter, Snapchat, Facebook sont autant de mots qui lui donnent parfois envie de péter les plombs lorsqu’il en est question dans l’intimité du vestiaire romain.

Le petit tacle de Buffon à Pogba

L’international italien n’est pas le seul à critiquer ce déferlement de vidéos et autres selfies dans les vestiaires des clubs de foot à travers le monde. Si peu de joueurs encore en activité le clament publiquement, le contenu de certaines publications, leur timing ou leur quantité font grincer quelques dents. Paul Pogba qui a toujours été très actif sur les réseaux sociaux avait été gentiment taclé par son ex-partenaire à la Juventus, Gianluigi Buffon au sujet d’un pacte entre joueurs turinois après que le Français soit parti pour Manchester United. "Pour Paul, c'est clairement plus facile de le suivre sur les réseaux sociaux, comme ça nous savons ce qu'il devient", avait déclaré l’Italien à Sky Sport.

Ferdinand : "Pour qu'on s’amuse un peu mais pas quand on est 6e du championnat"

Paul Pogba, toujours lui, a aussi été critiqué très récemment par l’ancien défenseur de MU Rio Ferdinand pour avoir...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages