Les anciens du Stade Français s'élèvent contre la fusion avec le Racing 92

Dans un communiqué, une centaine d’ancien joueurs du Stade Français a affiché son profond désaccord avec le projet de fusion avec le Racing 92.

Le comité des anciens joueurs du Stade Français s'est élevé jeudi contre la fusion prévue de l'entité professionnelle du club avec le Racing 92, qui jette "l'anathème sur 135 ans d'histoire" et "conduira inévitablement le Stade Français à disparaître". Dans un communiqué transmis à l'AFP, cette centaine d'anciens joueurs du club parisien estiment que cette "fusion née de la volonté et de la vision unique de deux hommes si respectables soient-ils", le président du Stade Français Thomas Savare et celui du Racing 92 Jacky Lorenzetti, jette "l'anathème sur 135 ans d'histoire et 14 boucliers de Brennus".

"Solidarité totale"

"Persuadés que ce que l'on nous présente comme l'ultime recours conduira inévitablement le Stade Français à disparaître, nous voulions témoigner de notre solidarité totale envers les joueurs, dirigeants, salariés et supporters qui, pour notre plus grande fierté, ont choisi de se battre avec véhémence pour prouver qu'une autre issue est envisageable" ajoutent-ils.

Qualifiant le club parisien de "Phoenix" qui a prouvé dans son histoire "parfois tortueuse mais singulière" qu'il avait "suffisamment d'âme et de force pour résister, se relever et continuer de transmettre une image unique du rugby", ils affirment que "nul ne (pouvait) interrompre ni modifier le cours de l'histoire". "La mémoire ainsi que la transmission sont aujourd'hui des valeurs trop essentielles pour...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages