Andrà tutto bene

·1 min de lecture

C'était le 9 mars 2020, au Mapei Stadium de Reggio Emilia. Buteur face à Brescia, Ciccio Caputo, l'attaquant de Sassuolo, se dirige vers la caméra, et sort une feuille de papier A4. Sur celle-ci, un message, qu'il adresse à la caméra. " Andrà tutto bene. #RestateACasa ". Traduction : " Tout ira bien. #RestezChezVous " Dans les yeux de Caputo, on peut alors lire un mélange d'incertitude, de peur et d'espoir. Nous sommes donc le 9 mars 2020, et l'Italie s'arrête. Complètement. Elle est le premier pays d'Europe sévèrement touché par la pandémie de Covid-19, et, bien avant ses voisins européens, les Italiens ont compris la gravité de la chose.

Ce but de Caputo est le dernier avant l'interruption totale du football et le lockdown décrété dans tout le pays. À ce moment-là, personne ne sait combien de temps cela durera. Des semaines ? Des mois ? On ne sait rien. Les semaines qui suivent vont plonger l'Italie dans un…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles