Andreï Chevtchenko démissionne de son poste de vice-président du CNO ukrainien, après une seule journée

Andreï Chevtchenko lors de la dernière cérémonie du Ballon d'Or, en octobre. (P.Lahalle /L'Équipe)

L'ancien attaquant de l'AC Milan Andreï Chevtchenko a démissionné de son poste de vice-président du Comité national olympique ukrainien (NOCU), après seulement une journée, en raison de désaccord avec certains membres du conseil d'administration considérés comme pro-russe.

Sur ses réseaux sociaux, l'ancien attaquant Andreï Chevtchenko a déclaré qu'il se retirait de son poste de vice-président du Comité national olympique ukrainien (NOCU), après seulement une journée, en raison de désaccord avec des nouveaux membres du conseil d'administration considérés comme pro-russe.

« Dans la période la plus difficile de l'histoire de mon pays, je suis fier d'être aux côtés de l'Ukraine et d'aider de toutes les manières possibles pour le bien de notre victoire. Je considère que c'est un travail honorable au sein du Comité National Olympique, je comprends l'importance de son développement. En même temps, je ne peux pas rester au NOCU avec cette adhésion. Nous payons un prix infiniment élevé pour notre liberté avec la vie des meilleurs Ukrainiens. Il faut être digne d'eux », a-t-il posté sur Facebook.

Quelques heures après la publication de Chevtchenko (46 ans), où aucun nom n'a été cité, Nestor Shufrych, politicien, et Hryhoriy Surkis, ancien propriétaire du Dymano Kiev, ont également démissionné de leurs postes.

« Hryhoriy Surkis et Nestor Shufrych quittent le Comité National Olympique d'Ukraine. Ils ont déjà adressé les déclarations pertinentes au président du CNO Vadym Huttsait » , peut-on lire dans sur le Twitter du NOCU.

lire aussi : Toute l'actualité sur la guerre en Ukraine