Andy Ruiz domine Luis Ortiz à Los Angeles par décision unanime

Andy Ruiz (de face) s'est imposé face à Luis Ortiz. (T. Coskun/AFP)

L'Américain Andy Ruiz, ex-champion du monde WBA, WBO, IBF des poids lourds, a été déclaré vainqueur de son combat à l'issue des douze rounds disputés face au Cubain Luis Ortiz, dans la nuit de dimanche à lundi, à Los Angeles.

Andy Ruiz a battu le Cubain Luis Ortiz par décision unanime en 12 rounds, dimanche, dans un combat organisé par le World Boxing Council (WBC) à la Crypto Arena de Los Angeles. Le vote des juges à l'issue des 12 rounds était de 113-112, 114-111 et 114-111 en faveur de l'Américain.

lire aussi

Toute l'actualité de la boxe

L'ancien champion du monde des lourds possède désormais à 32 ans un bilan de 35 victoires pour deux défaites. Ortiz, 43 ans, a lui concédé son troisième revers (33 succès), les deux premiers lui ayant été infligés par l'Américain Deontay Wilder, alors détenteur de la ceinture WBC, en 2018 et 2019.

Ruiz peut espérer une nouvelle chance mondiale

Après une entame légèrement en sa faveur, Ortiz a été compté à deux reprises dans le deuxième round après avoir pris deux crochets du droit de Ruiz Jr. Après le troisième round, l'Américain avait cependant la pommette gauche enflée, la faute à deux bonnes gauches de son adversaire. Le Cubain est ensuite tombé une troisième fois dans la septième reprise et, mal en point, il a été sauvé par le gong.

Cette victoire permet à Ruiz Jr de se replacer dans la hiérarchie de la catégorie des poids lourds et d'espérer une nouvelle chance mondiale. En juin 2019, il avait ravi à la surprise générale à Anthony Joshua les ceintures IBF, WBA et WBO à New York avant de les céder six mois plus tard au Britannique en Arabie saoudite.