Sans Angel Di Maria face au PSG, la Juventus pourrait changer de système de jeu

Arkadiusz Milik pourrait être associé à Vlahovic contre le PSG. (R4924_italyphotopress/IPP/Presse Sports)

L'absence d'Angel Di Maria, ce mardi (21 heures) sur la pelouse du PSG, engendrera probablement un remaniement tactique du côté de la Juventus, qui pourrait évoluer en 3-5-2.

Rude journée pour la Juventus. D'abord, l'absence d'Angel Di Maria de la liste des convoqués, ensuite l'annonce de l'opération à un ménisque de Paul Pogba. Si le Français était indisponible depuis le début de saison, l'Argentin avait repris la compétition en avance sur les prédictions, après une blessure aux adducteurs lors de ses grands débuts contre Sassuolo, où il avait marqué de son premier but (3-0, le 15 août).

lire aussi

Suivez PSG-Juventus en direct commenté

Le retour a été progressif, avec une entrée en jeu contre La Spezia (2-0, le 31 août), puis une titularisation dimanche à Florence (1-1). Di Maria avait été remplacé dès la mi-temps et son entraîneur, Massimiliano Allegri, avait admis en zone mixte que sa condition physique devait être évaluée.

Vlahovic et Milik associés ?

Lundi, après avoir décidé de ne pas le convoquer, il a récusé les attaques sur un retour hâtif : « Les réflexions a posteriori ne mènent nulle part. J'avais décidé de le faire jouer contre La Spezia, car, à ce moment précis, j'avais besoin de donner une secousse à l'équipe. Dimanche, Angel allait mieux, mais, à l'heure actuelle, j'ai voulu ne pas l'emmener ici, avec nous, ne pas prendre des risques pour un match, alors que jusqu'au 13 novembre il y aura de nombreuses rencontres importantes. On doit l'avoir à 100 %, sinon il va perdre la condition physique qu'il a acquise durant la préparation et il ne nous servira à rien. »

lire aussi

Le calendrier du groupe H

Di Maria ne reviendra donc pas au Parc des Princes, où la Juve pourrait d'ailleurs s'essayer à une nouvelle tactique cette saison, un 3-5-2 aussi prudent derrière qu'intrépide devant puisqu'il permettrait d'aligner la doublette Dusan Vlahovic (4 buts en 4 matches) et Arkadiusz Milik (2 buts en 2 matches).

Paredes et Rabiot au coup d'envoi

Il y aura tout de même deux ex-Parisiens (Leandro Paredes et Adrien Rabiot) au coup d'envoi d'un match dont Allegri a confirmé qu'il n'espérait pas grand-chose : « Il faut obtenir 10 points pour passer la phase de groupes, qu'on en prenne trois demain ou lors du prochain match, c'est la même chose. »