Angers a eu chaud face au petit poucet du FCOSK 06 mais se qualifie pour les 8es

Angers s'est sorti du guêpier alsacien grâce à un but de Miha Blazic. (Baptiste Paquot /L'Équipe)

Grâce à un but de Miha Blazic, Angers a laborieusement battu les amateurs de Régional 1 du FCOSK 06 (1-0) à la Meinau, ce samedi soir, pour se hisser en 8es de finale de la Coupe de France.

Tombeurs de Clermont en 32es de finale (0-0, 4-3 aux t.a.b.), les amateurs du FCOSK O6 (R1) ne sont pas parvenus à rééditer pareil exploit face à une autre formation de L1, ce samedi soir. Portés par près de 19 000 supporters à la Meinau, les Alsaciens sont tombés avec les honneurs face au SCO, qui a eu très chaud (0-1).

lire aussi : Le film du match FCOSK 06 (R1) - Angers

Le FCOSK 06 avait été accueilli dans son vestiaire d'un soir par ce message d'encouragement des joueurs du Racing Club de Strasbourg, éliminés par le SCO au tour précédent (0-0, 4-5 aux t.a.b.) : « L'ensemble du staff et des joueurs vous souhaitent une belle rencontre et un nouvel exploit. Prenez du plaisir et savourez ce moment unique. Jetzt geht's los FCOSK O6.

Sur le terrain, les cinq divisions d'écart entre les deux formations ne se sont pas vues, tant le petit poucet a bousculé les Scoïstes en croquant dans ce match avec envie et sans complexes. Après une intervention décisive de Schmittheissler sur une frappe de Salama (7e), Haddaoui faisait passer un frisson dans la défense angevine mais ne cadrait pas sa tête (10e).

Jouant crânement leur chance, les amateurs allaient céder sur coup de pied arrêté. Sauvé par son poteau droit sur une reprise de Blazic coupant un corner de Thioub (14e), le gardien alsacien s'inclinait deux minutes plus tard sur un nouveau corner tiré par le Sénégalais. Abdelli talonnait le ballon vers Blazic qui surgissait au premier poteau pour marquer du droit (16e). À la réception d'un centre d'Abelli, Sima manquait d'aggraver le score cinq minutes plus tard mais sa tête lobée échouait sur la barre (21e).

« On a fait jeu égal sur tout le match »Menés, les joueurs du FCOSK 06, après avoir accusé le coup physiquement, se montraient dangereux par Loumouamou (27e), Cherief (29e) et Tine (36e), qui négociait mal un contre après un ballon perdu par Camara au milieu du terrain (36e). Après une nouvelle parade de Schmittheissler devant Abdelli (40e), Mouakit avait la balle d'égalisation au bout du crâne. Oublié dans la surface angevine sur un coup franc de Tine, il ne parvenait pas à cadrer sa tête (43e).

« Il faut essayer de mettre le deuxième but rapidement pour se mettre à l'abri et calmer les vagues de Strasbourg », insistait Abdelli à la pause au micro de beIN Sports. Pourtant, les Angevins ont été à deux doigts de prendre la marée en seconde période. Les Alsaciens se sont procuré les meilleures occasions face à des visiteurs fébriles et bouffés dans les duels. Sur une passe en retrait hasardeuse de Bentaleb, Kekambus croisait trop sa frappe (66e), puis Bernardoni était à la parade pour déloger de sa lucarne une frappe de Mouakit déviée par Doumbia (74e).

Émoussés physiquement, les amateurs avaient laissé passer leur chance et pouvaient quitter la compétition la tête haute. « On a fait jeu égal sur tout le match, regrettait Wacim Tine, ému au micro de beIN Sports. On a pris un but bête. C'est dommage mais on a tout donné pour tout le monde. » Les propos de son capitaine Mohamed Cherief oscillaient entre fierté et regrets : « On a fait le match qu'on voulait, on a essayé de produire du jeu, de rivaliser dans le combat. Malheureusement, l'aventure s'arrête aujourd'hui. »

lire aussi : Calendrier et résultats de la Coupe de France