Angers-Nice: le gros coup de gueule de Moulin sur l'utilisation du VAR

RMC Sport

Stéphane Moulin n'a guère apprécié l'arbitrage du match entre Angers et Nice (1-1), lors du multiplex de la 20e journée de Ligue 1. En conférence de presse ce samedi soir, l'entraîneur du SCO a fustigé la façon dont Willy Delajod avait fait usage de l'assistance-vidéo à l'arbitrage. Celui-ci a accordé en fin de première période un penalty à Nice (transformé par Cyprien à la 45e+4), sans consulter l'écran de contrôle du VAR, puis s'est rétracté sur un autre penalty donné dans un premier temps aux Angevins en allant vérifier les images.

En préambule, Stéphane Moulin a tenu à préciser qu'il était favorable au recours à la technologie: "Je suis pour le VAR. Ce n'est pas parce que ce soit elle est contre nous que je vais changer mon point de vue. Je trouve que c'est très bien pour l'égalité, annuler des choses qui sont fausses, revenir sur des choses oubliées. C'est parfait".

"Ils sont incapables de nous l'expliquer"

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Puis il a pointé du doigt les différences de traitement par rapport à la consultation de l'écran de contrôle: "Par contre, il faut qu'ils se mettent d'accord. Soit ils vont voir le VAR tout le temps, soit ils y vont pour une équipe mais pas pour l'autre... À partir du moment où ils y vont pour une équipe, il faut y aller pour l'autre. Là, on ne sait plus. Et ils sont incapables de nous l'expliquer. La crédibilité du VAR est liée aussi à ça".

En plus d'une harmonisation des décisions de l'arbitre central de...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi