Angleterre : la victoire du racisme ?

·1 min de lecture

Ils sont certes les trois boucs émissaires idéaux, auxquels la mauvaise foi, si fréquente chez le supporter de base, peut attribuer la défaite contre l'Italie en finale. On peut même comprendre que la tristesse vire à l'amer ou l'ingratitude, comme l'a vécu chez nous un Kylian Mbappé tombé de son trône si rapidement pour un péno raté. Pourtant, nous sommes face à une tout autre logique. Un mal bien plus profond qui a trouvé ici une occasion malsaine, entre pintes à la chaîne et mauvaise coke après le pub, de s'exprimer librement.

Un mal profond


L'ampleur de la vague raciste se révèle si impressionnante que pour le coup, il était impossible de la minorer. La police londonienne a d'ailleurs annoncé qu'elle avait l'intention "d'enquêter". Bien sûr la Fédération anglaise de football, en charge de la sélection nationale, a réagi, "consternée" et "dégoûtée…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles