Anne Hidalgo lâche sa réponse, «le PSG doit se barrer»

La bataille continue entre les propriétaires qataris du PSG et la mairie de Paris au sujet du Parc des Princes. La position des deux parties est radicalement différente, ce qui pourrait amener le club de la capitale à quitter son stade historique. Aux yeux de Daniel Riolo, la réponse d’Anne Hidalgo favorise le déménagement du PSG.

Désireux de mettre la main sur le Parc des Princes, le PSG se heurte au refus de la ville de Paris, et de sa maire Anne Hidalgo. « Très clairement, le Parc des Princes n’est pas à vendre. Et il ne sera pas vendu, a-t-elle rappelé dans un entretien accordé au Parisien. C’est une position ferme et définitive. Il s’agit d’un patrimoine exceptionnel des Parisiens. Mais bien sûr qu’il faut accompagner le PSG dans son envie et son besoin de rénovation, d’augmentation de la capacité, de modernisation du Parc. Rappelons tout de même que le contexte est contraint. Une partie du stade se trouve sur le périph, donc on ne peut pas creuser. » Une réponse qui ne laisse aucun doute sur la position de la ville aux yeux de Daniel Riolo.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« Anne Hidalgo est en train d’envoyer le message que le PSG doit se barrer »

« Elle est en train, dans cette position très ferme de fermeture de dialogue, d’envoyer le message que le PSG doit se barrer. Que le club doit aller jouer ailleurs, estime le journaliste de RMC dans l’émission Estelle Midi. Quand elle…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com