Anthony Ammirati champion du monde juniors du saut à la perche

Anthony Ammirati, en février. (Presse Sports)

Anthony Ammirati a décroché le titre de champion du monde juniors, en s'imposant avec 5,75 m jeudi. Il améliore également le record de France de la catégorie.

Anthony Ammirati (19 ans) était le favori et il s'est imposé avec panache, jeudi, lors de la finale du concours de perche des Championnats du monde juniors de Cali. Le Français s'est imposé en franchissant une barre à 5,75 m, meilleure performance mondiale juniors de l'année et surtout record de France de la catégorie d'âge.

Entraîné, tout comme Renaud Lavillenie, par Philippe d'Encausse, Ammirati devait avoir en tête son revers des Mondiaux juniors de l'an passé à Nairobi où il avait manqué par trois fois sa barre d'entrée dans le concours à 5,30 m. Il ne trembla pas cette fois, effaçant sans peine sa première hauteur à 5,35 m. La suite du concours fut du même acabit : 5,45 m, 5,55 m, 5,65 m à la première tentative. Il n'y eut qu'à 5,70 m qu'il rata son saut. Toujours sous la menace du Finlandais Juho Alasaari, il conserva ses deux tentatives pour 5,75 m qu'il passa sans coup férir, assurant par là même son titre mondial juniors. Il devait ensuite tenter vainement 5,83 m (record des championnats).

lire aussi

Elise Russis échoue au pied du podium du concours de perche

Le record de 5,82 m de Duplantis en tête

« C'est une revanche pour moi par rapport à l'an passé, devait expliquer le Français, sacré huit ans après Axel Chapelle et 32 après le champion olympique Jean Galfione. J'améliore aussi le record de France et j'en suis très heureux, mais je voulais faire mieux. Je voulais battre le record des Championnats de Duplantis (5,82 m en 2018 à Tampere). Mais tout ça reste un grand bonheur. »

L'autre Français engagé, Sloan Petiphar, termine 12e avec 5,05 m.

Parmi les autres performances de la journée, on retiendra la défaite du Bostwanais Letsile Tebogo en finale du 200 m. Le recordman du monde juniors s'est incliné pour six millièmes face à l'Israélien Blessing Akawasi Afrifah (19''96, -0,1 m/s, pour les deux hommes).

Sur 400 m, le Sud-Africain Wayde Van Niekerk a peut-être trouvé son successeur (du moins au niveau national) en la personne de son compatriote Lythe Pillay, victorieux en 45''28. Victoire sur la même distance chez les femmes de la Britannique Yemi Mary John en 51''50. Au marteau de 6 kg, le Grec Ioannis Korakidis s'est imposé avec 79,11 m, meilleure performance mondiale de l'année.

lire aussi

Toute l'actualité de l'athlétisme

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles