Anthony Dauvergne : "Mon premier entraînement en pro, c'est Rothen au centre et Pauleta à la frappe !"

SO FOOT
·1 min de lecture

"Moi, j'ai 32 ans, si tu ne me proposes que des entraînements, je dis non. Sans la compétition le week-end, la motivation n'est plus là."


Salut Anthony ! On connaît la situation compliquée du foot amateur en ce moment à cause de la pandémie. Comment ça se passe pour toi ?
Jusqu'à maintenant, les matchs de Coupe de France s'enchainaient assez vite, on avait un rythme assez standard. Là, ce match du 7 avril (contre Toulouse) change un peu la donne, on a un mois de trou entre deux matchs. L'idée principale, c'est de ne pas perdre de rythme, parce que Toulouse eux ils en ont ! Ce match-là, on le prend comme les précédents : c'est une finale ! Si on le perd, on arrête la saison. À chaque match, le discours est le même : les gars, on va au match d'après, on ne s'arrête pas là, on gratte encore quelques jours ! On a pas envie de se…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com