Anthony Davis porte les Lakers contre San Antonio

Les Lakers, sans LeBron James, ont pu se reposer sur Anthony Davis. (Gary A. Vasquez/Usa today sports)

Anthony Davis a été l'homme du match lors de la victoire des Lakers contre San Antonio dimanche, avec 30 points et 18 rebonds. Les Kings poursuivent leur série de succès et Klay Thompson a passé 41 points aux Rockets.

Le joueur : Anthony Davis en réussiteSans LeBron James, c'est encore une fois Anthony Davis qui a porté les Lakers contre San Antonio, pour un troisième succès consécutif de la franchise californienne. Comme face aux Nets (37 points et 18 rebonds) et aux Pistons (38 points et 16 rebonds), l'intérieur a fait passer une très mauvaise soirée à son alter ego, Gorgui Dieng en l'occurrence. Au final, 30 points et 18 rebonds pour 60 % de réussite aux tirs. Dès le premier quart-temps, Davis a empilé 18 points pour permettre aux Lakers de mener largement (34-20), soulageant ainsi les fans. L'équipe de Los Angeles, 13e à l'Ouest et juste devant son rival du soir, s'est imposée de 31 points (123-92).

lire aussi : Les résultats de la nuit

La série : Sacramento Kings, et de sixCela faisait presque 18 ans, depuis janvier 2005, que les Kings n'avaient pas connu une période aussi faste. La franchise de Sacramento a, face à Detroit, enchaîné un sixième succès consécutif. Une victoire acquise dans la difficulté car les Kings ont été menés une bonne partie du match, avant d'enfin égaliser à 124 partout avec 3'23'' à jouer. Un 7-0 infligé peu après à leurs rivaux les a ensuite soulagés, pour un succès final de huit points (137-129).

De'Aaron Fox a inscrit 33 points, Harrison Barnes 27 et Kevin Huerter 24. Sacramento, qui reste sur 16 saisons consécutives sans atteindre les play-offs, est 5e à l'Ouest avec 60 % de victoires. A Detroit, Kilian Hayes a joué neuf minutes pour six points et une passe.

lire aussi : Classement de la conférence Ouest

lire aussi : Classement de la conférence Est

La perf : Klay Thompson au quart de tourFriable depuis le début de saison (15 points de moyenne, 35 % de réussite), Klay Thompson a signé une énorme performance lors du déplacement à Houston : 41 points (record de la saison) dont 20 dès le premier quart-temps, et un 10/13 à 3 points qui a dû rendre jaloux son coéquipier Stephen Curry, auteur de « seulement » 33 points. Et il fallait bien cette association de feu pour permettre aux Warriors de s'imposer enfin à l'extérieur cette saison après huit défaites. Car ça n'a pas été facile, malgré une première période largement dominée (40-28). Les jeunes Rockets avaient du répondant et menaient 108-107 avant de craquer en fin de match.

lire aussi : Podcast Step back : à l'Ouest, un tas de surprises