Anthony Martial, le débat est toujours là

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

"Il y a aussi le retour d'Anthony Martial qui, blessé, n'a pas pu être dans le groupe pour l'Euro. Il revient avec nous." Au moment de justifier l'absence d'Olivier Giroud dans sa liste pour cette trêve internationale, Didier Deschamps n'avait pas manqué l'opportunité de brandir la carte de la concurrence. Comme s'il était pleinement naturel de voir le Mancunien, absent à l'Euro après sa blessure subie en plein service national au Kazakhstan, devancer des joueurs comme le néo-milanais ou encore Wissam Ben Yedder dans la hiérarchie des attaquants de cette équipe de France. À regarder de plus près son parcours avec les Bleus, pas grand-chose ne semble pourtant justifier une telle assurance.

Sauver les apparences


Samedi soir à Kiev pour sa 29e cape seulement en six ans, alors qu'il a sorti Karim Benzema du XI pour la première fois depuis son retour, Martial a continué d'esquisser davantage de…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles