Antoine Griezmann dans ses 30 glorieuses

Cheveux courts et colorés en vert, deux buts en trois matchs et retour de la célébration des téléphones... On n’aurait pas retrouvé le grand Antoine Griezmann par hasard ? La réponse serait sûrement plus simple à lâcher s’il n’était pas cantonné à une place de supersub à l’Atlético de Madrid, la faute à une clause d’achat obligatoire à 40 millions d’euros glissée par le Barça s’il joue plus de 30 minutes par match.

Trois journées de Liga, et le même constat : Antoine Griezmann est cantonné à une place de remplaçant dans l'équipe de Diego Simeone. Face à Getafe, Villarreal et Valence, ce lundi, l'attaquant tricolore n'a eu droit qu'à moins de trente minutes de jeu malgré l'amour que lui porte El Cholo, son entraîneur. "Antoine Griezmann a un jeu très complet. C'est un joueur qui sait ce que nous voulons. Il est très adaptable parce qu'il a une vision du jeu, parce qu'il fait le travail, parce qu'il nous permet de jouer avec un joueur plus offensif au milieu de terrain, a expliqué le technicien en conférence de presse il y a dix jours. Il est clair qu'il cherche aussi à compenser les autres postes quand il est titulaire. Tout le monde sait combien je l'apprécie, combien je l'aime, combien il est un joueur important pour le club et pour l'équipe." Une déclaration étonnante au vu du temps de jeu qu'il donne à celui qu'il coache pour…

Lire la suite sur SoFoot.com