Antoine Griezmann face à Diego Simeone, la guerre du titre

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le 15 juillet 2018, Antoine Griezmann remporte la Coupe du monde avec l'équipe de France. Son premier message n'est pas destiné à sa femme, encore moins à ses parents. Mais plutôt à son autre père, rencontré des années après sa naissance et qui l'a éduqué footballistiquement : Diego Simeone. "Je lui envoie une photo de la coupe et je lui dis "Regarde comme elle est belle. Si je l'ai fait, c'est aussi grâce à toi. Cette coupe, elle est aussi pour toi." " Cette anecdote, racontée par le Français à France Football, résume la relation particulière qui unit El Cholo et Grizou depuis 2014. Pourtant, Antoine compte se montrer sans pitié pour son père spirituel ce samedi, où sa mission est de terrasser l'Atlético de Madrid. Tel Œdipe, il serait alors reconnu coupable de parricide. Sauf qu'à la différence du héros de la mythologie grecque, l'assassinat sera prémédité.

L'idylle…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles