Antoine Kombouaré, le calice jusqu'à la lie

SO FOOT

"On a fait le match qu'il fallait. (...) Maintenant, on va se focaliser sur Brest", a-t-il osé. L'analyse d'Antoine Kombouaré quelques minutes après la dixième déroute consécutive de son équipe — mais cette fois face à une très modeste formation de National 2 — illustre parfaitement le passage catastrophique du Kanak à Toulouse. Il conclut ainsi son aventure toulousaine comme il l'avait commencée : par une communication désastreuse à laquelle lui-même n'a jamais cru. S'il ne savait pas contre qui le TFC allait jouer la semaine où il a été nommé, il savait en revanche parfaitement, samedi soir au moment de la conférence de presse, qu'il ne serait plus sur le banc pour le match face à Brest samedi prochain en Ligue 1.


Kombouaré prend la porte

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce


Dans le vestiaire, quelques…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com


À lire aussi