Antoine Kombouaré (Nantes) après la défaite face au PSG : « La marche était beaucoup trop haute »

Antoine Kombouaré ce dimanche lors du Trophée des champions. (S. Mantey/L'Équipe)

À l'issue de la défaite du FC Nantes face au PSG lors du Trophée des champions (0-4), l'entraîneur des Ligériens, Antoine Kombouaré, regrettait que ses joueurs n'aient pas su convertir leurs rares occasions.

« Quel est votre sentiment après cette difficile soirée ?
La marche était beaucoup trop haute pour nous. On a eu un début de match difficile auquel on s'attendait mais on a su réagir. On a eu deux opportunités, j'avais dit aux joueurs qu'il faudrait être tueurs quand on les aurait. Malheureusement, on ne l'a pas été. Et on prend le premier but sur un ballon dévié par Chirivella qui atterrit sur Messi et dans ces situations, il ne se loupe pas.

Le deuxième but nous a fait très mal à la 45e minute. Le coup franc de Neymar anéantit nos chances mais le PSG était dans un très grand jour et là c'est difficile. On a subi la deuxième mi-temps. Il y a un penalty, un coup franc et une talonnade de Ramos. Cela fait beaucoup.

Qu'avez-vous pensé de l'ambiance qui était très pro-PSG ?
On savait qu'on jouerait à l'extérieur, il y a beaucoup de supporters du PSG en Israël. On savait que le public, l'arbitrage ne nous serait pas forcément favorable. Mais on a sur rester calmes en première période. On n'avait pas grand-chose ce (dimanche) soir pour rivaliser avec ce grand PSG.

« Dimanche, on aura une réponse pour juger notre préparation »

Êtes-vous inquiet après cette préparation où vous avez été battu plusieurs fois ?
J'avais dit que ce match entrait dans le cadre de notre préparation, le score est lourd. On va se parler et demain (lundi), on se réveillera avec mal à la tête mais ce qui est bien, c'est que l'on n'a pas perdu de points. Le vrai match, c'est celui de dimanche prochain à Angers. Dimanche, on aura une réponse pour juger notre préparation. La saison passée, elle n'avait pas non plus été terrible mais cela ne nous avait empêchés de faire une bonne saison.

Ce n'est pas le même PSG que celui que vous aviez battu en février dernier...
C'est une équipe très disciplinée avec des joueurs qui travaillent pour le collectif, ils ont envie de jouer ensemble. Quand ils perdent le ballon, ils sont capables de faire un pressing haut. On voit beaucoup de fraîcheur dans cette équipe, ils sont heureux sur le terrain et sont efficaces. C'est clair que ce n'est pas le même PSG que celui rencontré la saison dernière. »

Sissoko : «Paris est inarrêtable quand il joue comme ça»

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles