Antoine Kombouaré (Nantes) est « inquiet » et va « trembler » jusqu'à la fin du mercato

Satisfait de l'effectif dont il dispose à la veille du déplacement de Nantes à Angers, Antoine Kombouaré sait néanmoins qu'il peut perdre un joueur à tout moment d'ici la fin du marché des transferts, le 1er septembre.

Une semaine après la défaite dans le Trophée des Champions face au PSG (0-4), Nantes débute sa campagne en Ligue 1 par un déplacement chez le voisin Angers. En conférence de presse, Antoine Kombouaré s'est dit satisfait des joueurs qu'il avait à sa disposition. « L'effectif que j'ai aujourd'hui, au moment démarrer le Championnat, j'en suis très content. On n'a pas à se plaindre, on est content d'avoir un bon groupe, un groupe solide, où il y a de la qualité. »

Mais avec la Ligue Europa à disputer en plus cette saison, il n'est pas certain que le groupe actuel suffise pour tenir sur la durée. « Avec l'enchaînement des compétitions, ça va être très compliqué si on a des blessés, des suspensions, des méformes, a reconnu l'entraîneur des Canaris. Mais aujourd'hui, on a l'effectif pour faire le mois d'août. »

« C'est une connerie ce mercato qui finit le 1er septembre. Pour tous les entraîneurs, l'idéal serait que ça s'arrête au début du Championnat »

Par ailleurs, Kombouaré est conscient que certains joueurs peuvent encore quitter le club dans les semaines à venir. Le technicien a d'abord fustigé la durée du marché des transferts, trop longue à son goût : « C'est une connerie ce mercato qui finit le 1er septembre. Pour tous les entraîneurs, l'idéal serait que ça s'arrête au début du Championnat ».

Pour autant, il ne veut pas tomber dans le catastrophisme et salue notamment l'attitude de Ludovic Blas que Lille souhaiterait enrôler : « Il est là Ludo (Blas), il est bien présent, il est heureux et il est prêt à jouer dimanche. Il y a aussi plein d'autres cas pour qui ça peut se passer, donc on verra ce qu'il se passera. Je ne vous cache pas que je suis inquiet, on peut même trembler jusqu'au 1er septembre ».

lire aussi

Le programme de la 1re journée

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles