Antoine Kombouaré (Nantes) : « Si on avait mis un peu plus de gnaque... »

Antoine Kombouaré, en colère après le nul de Nantes contre Clermont. (A. Mounic/L'Équipe)

L'entraîneur de Nantes Antoine Kombouaré n'a pas aimé le nul de son équipe à domicile face à Clermont dimanche (1-1). Le FCN pointe à la 15e place de Ligue 1.

Antoine Kombouaré (entraîneur de Nantes, après le match nul 1-1 contre Clermont) : « C'est plus que de la frustration, c'est de la colère. J'avais dit que la semaine serait belle si on gagnait aujourd'hui (dimanche). Même s'il y a un peu de fatigue et une belle équipe de Clermont en face, tu dois faire ce qu'il faut. La Coupe d'Europe nous apprend le réalisme, l'efficacité et aujourd'hui la déception, c'est d'avoir encore perdu deux points. La seule chose positive, c'est qu'on a été capable de revenir au score. Dans la difficulté, on a été capable de prendre un point. On avance, tout doucement, mais on avance. On a progressé dans ce sens-là. Ça nous fait une série de quatre matches sans défaite, il faut continuer [...].


lire aussi

Le film de Nantes - Clermont

On a eu la possession, plein d'occasions. On a énormément centré. Mais ils sont venus avec une équipe robuste, très dense dans l'axe, on n'a pas réussi à casser ce verrou. On a manqué un peu de fraîcheur, mais ce n'est pas une excuse, on devait faire mieux que ça. Si on avait mis un peu plus de rage, de gnaque... Je sais, pour avoir vu les visages des garçons à la fin du match, que c'est de la fatigue mentale. Physiquement ça allait, on aurait pu courir encore deux heures. »

Pascal Gastien (entraîneur de Clermont) : « Le verre est à moitié plein, on a bien réagi par rapport au match de la semaine dernière contre Brest (1-3), face à une équipe de Nantes qui devait gagner. C'est déjà bien d'avoir fait plus que les contenir [...] C'est quand même une bonne opération. Contre Brest, on n'avait pas été bons techniquement et tactiquement. Là, c'était nettement mieux. Il y avait beaucoup plus de fluidité dans notre jeu. Maintenant, il faut qu'on valorise ce point contre Montpellier le week-end prochain à domicile [...] On avance petit à petit, on trace notre route. On sait qu'on n'a que 18 points. C'est pas mal pour nous, mais il en reste beaucoup à prendre. On essaie de grappiller partout, en essayant de jouer à l'extérieur comme on le fait à domicile. »