Antonio Adán, le gardien du Sporting qui a offert la victoire à l'OM

Nul ne sait à quoi pouvait bien penser Antonio Adán dans le car du Sporting. À 35 ans, le natif de Madrid s'est évidemment déjà retrouvé coincé dans les bouchons. Cela a déjà dû lui arriver ado, lorsqu'il se rendait aux entraînements du Real, son club formateur, celui qui l'a vu débuter chez les pros il y a plus de dix ans. Même chose un peu plus au sud de l'Espagne, à Séville, lorsqu'il a gardé les cages du Bétis pendant cinq ans, et à Lisbonne où il s'est affirmé comme la valeur sûre au Sporting depuis 2020. Mais quand on n'y est pas habitué, se retrouver encerclé de bagnoles un mardi soir dans la deuxième ville la plus embouteillée de France, ça peut faire peur. Visiblement, Antonio Adán a eu les jetons. Pire : il a décidé de tout envoyer valser. Au final, c'est l'OM qui se frotte les mains.

Bienvenue dans un cauchemar

Dans un Vélodrome désert, le plan était pourtant parfait. Au bout de…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com