Appelez-le Marcus Thuram !

SO FOOT
·1 min de lecture

De quoi ont-ils bien pu parler pendant ce trajet ? Si le petit n'avait pas oublié son cartable ? De ne pas oublier de bien dire bonjour au maître des lieux ? De surtout se méfier des caïds du château ? De la manière de faire du Stade de France son jardin ? Cette discussion entre un père et son fils restera certainement dans cet habitacle du monospace familial, avant que la portière du côté passager ne s'ouvre et que le rejeton ne se crée sa propre histoire. Et en trois matchs et 184 minutes, Marcus Thuram aura parfaitement entamé la sienne avec les Bleus. Alors certes, la route est encore longue pour pouvoir réclamer la totalité de l'héritage de Lilian et ses 142 capes. Mais l'impression laissée suppose que le joueur du Borussia Mönchengladbach aura bien d'autres occasions de se faire déposer par son papa devant les grilles de Clairefontaine.

La roulette de la génétique


Mardi face à la Suède, Didier Deschamps… Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com