Après son abandon au 1er tour de l'US Open, Stan Wawrinka sait que « la fin se rapproche »

À 37 ans, Stan Wawrinka sent le poids des années. (David Kirouac/Usa today sports)

Forcé à l'abandon face à Corentin Moutet, Stan Wawrinka sait que la fin de carrière approche de plus en plus. Mais le Suisse sent qu'il a encore quelques résultats à aller chercher.

« Nous sommes dans une période où certains des meilleurs joueurs d'une époque sont en train de prendre leur retraite où y réfléchissent. Quel est votre avis sur la question ?
Et bien si je dois parler pour moi-même, je me rapproche de la fin, c'est certain. J'ai été blessé plus d'un an. Cela m'a pris du temps pour revenir, physiquement et tennistiquement. Mais j'aime toujours le tennis et je veux être compétitif encore un peu avant d'arrêter.

En ce qui me concerne, tant que j'aime ce que je fais, j'ai envie de continuer. Mais il faut des résultats, car on ne peut pas rester sur le circuit à toujours perdre. Mais je sens que je joue mieux, je me sens mieux. Je ne gagne pas encore, mais je sens que ça va revenir bientôt. J'en suis certain. Alors, oui, je suis plus proche de la fin, c'est une réalité. Et je ne serai plus capable de jouer au niveau qui était le mien à mon meilleur, car je vieillis. Mais je crois que j'ai encore de bons résultats en moi et c'est pour ça que je vais continuer un peu à me battre.

lire aussi

Wawrinka abandonne face à Moutet

« On a passé trop de temps sans Roger Federer sur le circuit, alors j'espère qu'il sera bientôt de retour. Évidemment, il nous a manqué, aux fans, aux tournois, aux joueurs. Nous voulons tous qu'il revienne. »

Est-ce que la gestion des blessures et les retours à la compétition de Rafael Nadal peuvent être une inspiration ?
Non. Ce que Rafa a fait cette année et dans toute sa carrière, c'est incroyable à suivre pour les fans de tennis. Mais en tant que joueur, vous ne pouvez pas vous comparer à lui car il évolue dans une autre dimension. Cela a toujours été le cas et ça le sera toujours. C'est formidable de le voir jouer, de le voir se battre, de le voir toujours au sommet après toutes ces années. J'adore le voir jouer. Mais en tant que joueur, vous ne pouvez pas vous comparer à lui.

Votre compatriote, Roger Federer, tente un retour à la compétition. Qu'est-ce que cela vous évoque ?
On a passé trop de temps sans lui sur le circuit, alors j'espère qu'il sera bientôt de retour. Évidemment, il nous a manqué, aux fans, aux tournois, aux joueurs. Nous voulons tous qu'il revienne. »

lire aussi

Toute l'actu de l'US Open