Après avoir frôlé la mort, il raconte son parcours du combattant

Il y a quasiment un an, Egan Bernal était victime d'un terrible accident chez lui, en Colombie. C'est à pleine vitesse que l'ancien vainqueur du Tour de France percute un bus à l'arrêt. Les fractures se comptent alors pas dizaines chez Bernal, qui aurait pu perdre la vie ce jour-là. Depuis, le coureur Ineos Grenadiers a repris la compétition et le voilà qu'il a livré les coulisses de son combat pour affronter les difficultés.

Vainqueur du Tour de France 2019 à seulement 22 ans, Egan Bernal était promis à un très bel avenir. Mais voilà que tout aurait pu basculer le 24 janvier 2022 quand le Colombien percute un bus lors de son entraînement dans son pays natal. « J'avais 95 % de chances d'être paraplégique, j'ai failli perdre la vie », avait raconté Bernal, qui s'en est sorti avec de multiplies fractures que ce soit aux côtes, au fémur, à la rotule ainsi qu'avec les deux poumons performés.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« J'ai dit à mes proches que je pensais tout abandonner »

Un an plus tard, Egan Bernal est de nouveau sur un vélo après avoir échappé au pire. Le coureur de l'équipe Ineos Grenadiers a frôlé la mort et dans des propos rapportés par L'Equipe, il raconte son parcours du combattant suite à son terrible accident. « À un moment, j'ai dit à mes proches que je pensais tout abandonner. Durant des semaines, j'ai analysé la situation avec ma famille…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com