Après deux journées, où en sont les clubs français en Coupe des champions ?

Romain Ntamack (Toulouse), Sipili Falatea (UBB), Brice Dulin (La Rochelle) et Finn Russell. (L'Équipe)

Avant le début de la troisième journée vendredi soir, le bilan des clubs français en Coupe des champions est très mitigé. La poule A est un bourbier pour Bordeaux, Lyon, le Racing et Castres, tandis que la poule B est plus clémente. Point d'étape, à mi-parcours de la phase de poule.

Si les clubs français se hissent régulièrement en haut du palmarès de la Coupe des champions (La Rochelle et Toulouse sont les deux derniers titrés), toutes les équipes ne parviennent pas à s'illustrer dans cette compétition. Après deux journées et à la moitié de la phase de poules, l'édition 2022-2023 n'échappe pas à la règle. Et on observe une vraie différence entre la poule A, où les pensionnaires de Top 14 (Bordeaux, Lyon, Racing et Castres) sont à la peine et la poule B, où ils font bonne figure (La Rochelle, Toulouse, Montpellier et Clermont).

Ils sont (très) mal embarquésSouvent peu ambitieux en Coupe des champions, Castres a débuté la compétition avec un effectif remanié et... deux défaites : à domicile contre Exeter (12-27) puis à Édimbourg une semaine plus tard (31-20). Actuellement 12e et derniers de la poule A, les joueurs de Pierre-Henry Broncan sont quasiment éliminés, à moins de deux exploits à Pierre-Fabre contre Edimbourg puis à Exeter, deuxième avec deux victoires bonifiées.

lire aussi : Classement et résultats de Coupe des champions

Le Racing a aussi démarré sa campagne européenne par une déculottée face au Leinster (10-42), dans un match délocalisé au Havre. Les Racingmen se sont ensuite inclinés de peu sur la pelouse des Harlequins (14-10), ce qui les place 11e de la poule A avec un seul petit point et une différence de points de -36. Si une victoire à domicile contre les Harlequins semble envisageable, une qualification passera par un exploit monumental en Irlande sur la pelouse du Leinster, premier avec 10 points et qui n'a perdu aucun de ses 14 matches cette saison, toutes compétitions confondues.

Pour Bordeaux-Bègles, 9e avec deux points de bonus défensifs, le salut passera par une victoire en Afrique du Sud face aux Sharks de Durban, qui se sont imposés à Chaban-Delmas (16-19) en ouverture de la 2e journée. Il restera ensuite la réception de Gloucester où la victoire sera obligatoire pour espérer les doubler au classement. Les Girondins conservent un petit espoir de qualification.

lire aussi : Calendrier de la troisième journée

Même si eux non plus ne sont mathématiquement pas éliminés, les Lyonnais se déplacent chez les Saracens, qui ont gagné à Gerland au match aller (20-28) avant de recevoir les Blue Bulls. Dixièmes avec deux points, les coéquipiers de Jean-Marc Doussain, qui sont en Coupe des champions cette saison après avoir remporté la Challenge Cup la saison dernière, sont en mauvaise posture pour se qualifier.

Clermont et Montpellier dans le bon wagonAvec cinq points et une victoire chacun, Auvergnats (5e) et Héraultais (7e) figurent dans le bon wagon de la qualification en phase finale. Pour Montpellier, il y aura d'abord un déplacement chez les Ospreys, victorieux au GGL lors de la 2e journée (10-21) et à égalité de points avec le MHR, puis la réception des London Irish (11e avec 1 point).

Après une victoire à domicile contre les Stormers (24-14) et un bonus défensif à Leicester (23-16), Clermont est 5e de la poule B. Bien placé certes, mais pas à l'abri non plus de l'élimination car se profilent la périlleuse réception des Tigers, avant un déplacement en Afrique du Sud chez les Stormers. D'autant que les Jaunards ne sont pas au mieux de leur forme en Championnat cette saison (10e).

lire aussi : Clermont privé de Penaud contre Leicester

Tout roule pour Toulouse et La RochelleSans surprise, Toulouse, quintuple vainqueur de l'épreuve, et La Rochelle, tenante du titre, sont les deux meilleurs clubs français de cette édition. Toulouse a d'abord signé une prestation majuscule au Munster (13-18) puis a étrillé Sale à Ernest-Wallon (45-19). Ils sont deuxièmes à égalité de points avec La Rochelle avant de se déplacer en Angleterre puis de recevoir le Munster.

lire aussi : Capuozzo, Willis et Ahki de retour avec Toulouse

C'est justement La Rochelle qui domine le classement de la poule B, avec deux succès contre Northampton (46-12) et l'Ulster (29-36). Une victoire à domicile contre ces mêmes Irlandais samedi (18h30) leur assurera définitivement la qualification.

lire aussi : L'actualité du rugby