Après la France, le plan B de Zidane en train de tourner au fiasco ?

Désireux de prendre la succession de Didier Deschamps sur le banc de l’équipe de France, Zinedine Zidane a assisté impuissant à la prolongation du sélectionneur tricolore jusqu’en 2026. L’ancien technicien du Real Madrid doit donc regarder ailleurs s’il souhaite reprendre du service, et l’option Juventus fait partie des plus crédibles. Faut-il encore pour cela que Massimiliano Allegri cède sa place, un scénario loin d’être écrit.

Zinedine Zidane ne s’en cache pas, il rêve de faire son retour en équipe de France, et le plus tôt était le mieux pour le technicien tricolore, libre depuis son départ du Real Madrid en mai 2021 et désireux de retrouver un poste. « Je le serai (sélectionneur), je l’espère, un jour. Quand ? Ça ne dépend pas de moi, déclarait Zizou dans un entretien accordé à L’Équipe à l’occasion de son cinquième anniversaire en juin dernier. L’équipe de France, c’est la plus belle des choses qui me soient arrivées ! (Il met sa main sur son cœur.) Mais vraiment ! C’est le summum. Et donc, comme j’ai vécu ça et qu’aujourd’hui je suis entraîneur, l’équipe de France est bien ancrée dans ma tête. » Malheureusement pour lui, la place est prise actuellement par l’indéboulonnable Didier Deschamps, prolongé par le président Noël Le Graët jusqu’en juin 2026, lui permettant de pouvoir rester à son poste pour l’Euro 2024 et la prochaine Coupe du monde. Zinedine Zidane doit donc regarder ailleurs.

La Juventus apparaît comme l'unique piste solide et crédible, mais...

Mais que vise

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com