Après Le Graët, nouveau scandale dans le football français

Mécontents des résultats de leur équipe, les supporters de Montpellier ont laissé exploser leur colère ce dimanche à l’occasion de la réception du FC Nantes (0-3) à la Mosson avec des pétards et des banderoles insultantes, avec sur l’une d’elles un message homophobe. De quoi scandaliser la ministre des Sports, Amélie Oudéa-Castéra.

La Ligue 1 a été le théâtre de nouveaux incidents avec des supporters ce week-end. A Montpellier, les supporters ont affiché leur colère durant le match contre le FC Nantes après les récents mauvais résultats de l’équipe avec des jets de fumigènes et l'explosion de pétards et de bombes agricoles, provoquant l’interruption de la rencontre pendant une quinzaine de minutes. Avant le coup d’envoi, c’est avec des banderoles que les supporters se sont lâchés, sur lesquelles figuraient des messages insultants : "Allez tous vous faire enc****", "équipe de tapettes", "Mamadou Fiasco". Un dimanche noir pour les Héraultais, qui ont fini la rencontre à 9 en s'inclinant 3 à 0.

« Condamnation la plus ferme de ces images »

Forcément, ces incidents font réagir, notamment chez les politiques. « Condamnation la plus ferme de ces images, de ces mots, de ces actes homophobes qui doivent disparaître des enceintes du football et du sport, a dénoncé sur Twitter la ministre des Sports, Amélie Oudéa-Castéra, déjà au cœur de l’affaire Le Graët. Leurs auteurs doivent être identifiés, sanctionnés et tenus durablement à l'écart des stades. »

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com