Après les sifflets, Maxwel Cornet veut prouver sa valeur à l’OL

Son nom avait agité les derniers jours du mercato d’été du côté de Dortmund qui avait, entre autres, coché son nom parmi les successeurs potentiels à Ousmane Dembélé. Le club de la Ruhr, qui avait entamé les démarches pour passer dans la phase concrète de l’opération, s’était alors heurté à la volonté de Bruno Génésio de conserver un élément estimé de son collectif. Satisfait de ses prestations et de son attitude à l’entraînement, l’entraîneur lyonnais avait alors expliqué à son joueur de 21 ans qu’il comptait sur lui pour la saison à venir. Seulement, ses attentes en termes de temps de jeu n’ont pas vraiment été comblées lors d’une première partie de saison parfois éprouvante.

Mieux depuis qu’il enchaîne

Les chiffres ne disent pas autre chose que ce que Bruno Génésio lui avait affirmé : depuis le début de la saison, Maxwel Cornet a joué 652 minutes en Ligue 1, soit le 12ème total chez les joueurs de champ. L’entraîneur lyonnais semble toutefois ne compter sur son attaquant qu’en tant que remplaçant. Titulaire pour la première fois de la saison en août, il avait dû attendre la fin du mois de novembre pour débuter de nouveau une rencontre de championnat et n’a connu en tout que 6 titularisations.

Chahuté par une partie des supporters – et notamment au Groupama Stadium –  au cœur du mois de novembre, Bruno Génésio avait pris le parti de le protéger des sifflets, ce qui n’avait pas réellement arrangé son temps de jeu. Concentré à l’entraînement pour gommer quelques imperfections, Maxwel Cornet s’est efforcé de garder le cap, considérant les moments difficiles comme une étape à franchir. "Il n’a pas été touché par les sifflets dans le sens négatif du terme parce qu’il a compris que cela faisait partie de l’apprentissage d’un joueur de haut niveau", explique en privé un membre de son entourage.  

Maxwel Cornet

La blessure de Betrand Traoré à l’attaque du mois de décembre a renversé la vapeur pour le joueur de 21 ans qui s’est affirmé ces dernières semaines avec, notamment, 2 buts et 2 passes décisives en Ligue 1 depuis son retour dans le onze de départ. A la reprise, l’ancien messin a continué de marquer des points en offrant la qualification à son équipe face à Nancy en Coupe de France. Un retour en grâce qui peut s’expliquer par le temps de jeu dont il bénéficie. "Il n’y a pas eu de prise de conscience mais quand on ne joue que des bouts de matches c’est difficile d’être performant, explique un membre de son entourage. Depuis qu’il enchaîne, il propose de belles choses, il marque et il fait gagner Lyon".

Pas concerné par le mercato d’hiver

Reste à savoir, tout de même, comment l’Ivoirien sera considéré au moment où Bertrand Traoré reviendra dans l’effectif. Pour l’heure, Maxwel Cornet avance avec l’idée de s’imposer face à la concurrence qui ne l’effraie pas. Selon nos informations, l’attaquant a fermé la porte à plusieurs clubs allemands et anglais venus aux renseignements ces derniers jours. Des clubs qui ne correpondaient pas réellement à l’orientation qu’il souhaite donner à sa carrière. Même si une offre en provenance d’un club de haut standing pourrait faire bouger les lignes, Maxwel Cornet s’est mis en tête de poursuivre à l’OL une étape qui lui tient à coeur. Jusqu’à l’été prochain ? Avec les retours de Mariano et de Traoré qui s’annoncent, il devrait être rapidement fixé sur son horizon entre Rhône et Saône.


Retrouvez cet article sur Goal.com
M. Cornet
Ligue 1
France
Angers SCO
Olympique Lyonnais
Téléchargez les applications mobiles Goal.com (iphone, Android, Nokia, Windows)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages