Argentine/Angleterre - Les victimes du But du Siècle de Maradona

SO FOOT
·1 min de lecture



"Je n'ai pas envisagé qu'il puisse aller au bout de l'action."

Victime n°1 : Peter Beardsley, milieu de terrain


"D'après ce qu'on avait vu, l'Argentine n'était pas vraiment brillante. C'était surtout une équipe solide, disciplinée, avec Maradona pour faire la différence. Franchement, avant la rencontre, on était sûrs d'avoir globalement une meilleure équipe. Et jusqu'à ce quart de finale, dans l'histoire du foot, ça avait toujours suffi contre un seul joueur, non ? Au départ de l'action du second but, on est encore un peu sous le coup du premier. La main, c'était moins de cinq minutes… Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com