Argentine, Chili, Uruguay et Paraguay officiellement candidats pour le Mondial 2030

La Bombonera, avant le match de qualification pour la Coupe du monde 2022 entre l'Argentine et le Venezuela. (G. Garello/Presse Sports)

Après une réunion à Asuncion en juin, l'Uruguay, le Chili, l'Argentine et le Paraguay ont officialisé ce jeudi leur candidature commune pour l'organisation de la Coupe du monde 2030.

L'Argentine, le Chili, l'Uruguay et le Paraguay sont officiellement candidats à l'organisation de la Coupe du monde 2030, l'édition du centenaire de la compétition. Les quatre gouvernements sud-américains s'étaient déjà rencontrés en juin, à Asuncion, pour « relancer leur intention d'accueillir le Mondial 2030 », déclarait alors le vice-président du Paraguay Hugo Velazquez.

L'Argentine, le Chili, l'Uruguay et le Paraguay seront en concurrence avec la candidature commune de l'Espagne et du Portugal. Si le dossier sud-américain empoche la mise, ce sera la première fois que la Coupe du monde se déroule dans quatre pays différents, alors que l'organisation de l'édition 2026 sera tripartite, pour le premier tournoi à 48 pays (États-Unis, Mexique, Canada).

Accueillir la Coupe du Monde 2030 serait particulièrement symbolique pour l'Uruguay, qui avait organisé le tout premier Mondial, en 1930. La FIFA doit rendre sa décision en 2024.

lire aussi

Toute l'actu de la Coupe du monde

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles