Argentine - Lucas Ocampos : "Lionel Messi ? Le référent de notre sélection"

Performant depuis son arrivée en sélection, Lucas Ocampos avait été félicité par Lionel Messi. À son tour, il a confié son admiration pour la Pulga.
Performant depuis son arrivée en sélection, Lucas Ocampos avait été félicité par Lionel Messi. À son tour, il a confié son admiration pour la Pulga.

Certains l'estiment trop limité techniquement, d'autres l'apprécient pour son abnégation et sa détermination de tous les instants, Lionel Messi, lui, a choisi son camp au sujet de Lucas Ocampos. Passé par l'Olympique de Marseille et faisant aujourd'hui les beaux jours du FC Séville, où il semble en pleine progression en ce début de saison, l'ancien de l'AS Monaco a honoré sa 3ème sélection avec l'Albiceleste vendredi dernier, lors du succès face au Brésil (1-0). 

Lors des deux précédentes, Lucas Ocampos avait inscrit deux buts, respectivement contre l'Allemagne et l'Equateur. S'il n'a pas marqué face à la Seleçao, le joueur du FC Séville a cette fois eu la chance d'évoluer aux côtés de Lionel Messi. Et visiblement, le Barcelonais a apprécié, lui qui n'avait pas caché son affection pour Lucas Ocampos au sortir de la rencontre, remportée grâce à un pénalty inscrit par la Pulga en première période.

"Leo c’est le capitaine, le référent de notre sélection​"

"C’est bien d’avoir des joueurs qui sortent. L’apparition de Lucas Ocampos a été extraordinaire pour le bien de l’équipe nationale. Les autres gars qui émergeaient également, car l’équipe continue de croître", s'était félicité Lionel Messi, heureux de voir ces nouveaux éléments arriver en sélection.

Des louanges qui ont touché le principal intéressé, lequel s'est chargé de témoigner son admiration pour le quintuple Ballon d'Or. "Leo c’est le capitaine, le référent de notre sélection. Il a mis la barre haute. Le voir dire ça me donne beaucoup de fierté et une volonté de bien faire les choses. Je vais faire ce que j’ai toujours essayé de faire. Mon idole, c’était Cristiano Ronaldo quand j’étais plus jeune. Je me levais le matin pour regarder son Manchester. Et puis on grandit et on se cherche un nouveau référent. Il m’a parlé comme s’il me connaissait déjà", a confié l'ancien joueur de l'OM. Qui a dit que Lionel Messi n'était pas un leader ? 

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi