Argentine : Naissance d’un petit « Diego », qui rejoint ses sœurs « Mara » et « Dona »

·2 min de lecture

FOOTBALL - Le bébé est évidemment né le 25 novembre, jour anniversaire de la mort de l’idole du peuple

Un Argentin de 39 ans, fanatique – comme des millions de ses compatriotes – de Diego Maradona, est devenu jeudi, jour anniversaire de la mort de l’idole, l’heureux père d’un petit « Diego », qui dans quelques jours rejoindra au foyer ses deux sœurs de 10 ans, prénommées… Mara et Dona.

Walter Rotundo a expliqué cette semaine qu’il n’avait jamais rencontré Maradona, mais lui avait envoyé, il y a dix ans, une photo de ses jumelles nées d’une précédente union, en lui expliquant que leurs prénoms constituaient un hommage. Le champion avait répondu en renvoyant une photo de lui-même, tenant cette photo de Mara et Dona. Une image que Walter s’est du coup fait tatouer dans le dos.

Une césarienne pour ne pas louper le bon jour

Walter a depuis nourri le rêve d’avoir Diego, Mara et Dona dans sa famille, et lorsque sa compagne Victoria – elle-même inconditionnelle de Maradona - est tombée enceinte, ils ont réalisé que le terme pourrait tomber le jour anniversaire de l'idole, et ont convenu que ce serait ce jour-là, par césarienne. Jeudi soir, Walter Rotundo a confirmé par téléphone que le bébé « Diego Amado » (Diego bien-aimé) était bien né dans l’après-midi à Buenos Aires, un beau bébé de 4,05 kilos, qui se porte bien comme sa maman, et rejoindra ses sœurs d’ici dimanche au domicile familial.

Toute la journée du 25 novembre, les Argentins se sont réunis pour honorer la mémoire de leur D10S.
Toute la journée du 25 novembre, les Argentins se sont réunis pour honorer la mémoire de leur D10S. - Rodrigo Abd/AP/SIPA

(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
OM : « On doit grandir plus vite », s’impatiente Jorge Sampaoli
PSG : Les négociations avec Zinédine Zidane seraient entamées
Ligue Europa : La belle victoire de Lyon à Bröndby grâce à Cherki à revivre en direct
Stade Rennais-Vitesse Arnhem : Malgré leur nul, les Bretons se qualifient directement pour les 8e

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles