Les Argentins continuent de boycotter la presse

Les joueurs de la sélection argentine ont choisi de prolonger leur boycott de la presse locale.

Les quatre mois séparant le rassemblement actuel de la sélection argentine du précédent n'ont pas suffi pour rétablir une relation normale entre les joueurs de l'équipe et les journalistes. Comme ce fut le cas en novembre dernier, les hommes d'Edgardo Bauza ont choisi de ne pas communiquer avec la presse tout au long de leur présence commune cette semaine.

Messi n'est pas un dieu selon l'Espanyol

Ce lundi, à 72 heures du match de qualification pour le Mondial qui opposera les vice-champions du monde au Chili, une conférence de presse devait se tenir. Mais, elle a donc été annulée par la Fédération. Celle-ci a ensuite communiqué sur le sujet en précisant que les joueurs campaient sur leurs positions.

Pour rappel, c'est une information d'un journaliste argentin qui avait suscité le mécontentement de Messi et de ses coéquipiers. Ezequiel Lavezzi, l'un des vieux briscards de cette équipe, avait été accusé d'avoir fumé un joint en plein rassemblement. Parlant au nom de l'ensemble du groupe, le capitaine Messi s'était présenté devant l'ensemble des médias pour leur faire savoir qu'il n'y aura plus le moindre rapport entre eux jusqu'à nouvel ordre.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages