Arnaud Démare vainqueur de la 6e étape du Giro à la photo-finish

Arnaud Démare (Groupama-FDJ) a remporté jeudi la 6e étape du Tour d'Italie promise aux sprinteurs, devant Caleb Ewan (Lotto Soudal). Il enchaîne une deuxième victoire d'affilée après celle de mercredi.

Le scénario de cette 6e étape du Tour d'Italie a ressemblé à son profil : plat et morne. Mais au bout de ces 190 km d'ennui, Arnaud Démare (Groupama-FDJ) s'est imposé au sprint à Scalea, en devançant d'un rien Caleb Ewan (Lotto Soudal) - les deux ont été départagés à la photo finish - et Mark Cavendish (Quick-Step).

lire aussi

Le film de la 6e étape du Giro

Arnaud Démare a remporté sa septième victoire d'étape sur le Tour d'Italie, sa deuxième sur cette édition après s'être déjà imposé mercredi à Messine. Il conserve son maillot cyclamen de leader du classement par points.

7

Avec 7 victoires d'étapes sur le Tour d'Italie, Arnaud Démare est le coureur français qui compte le plus grand nombre de succès sur le Giro

lire aussi

Le classement de la 6e étape du Giro

La victoire s'est jouée sur le jeté de vélo sur la ligne, alors que Démare avait dû changer de trajectoire après avoir été un peu bloqué sur la gauche de la route, à la suite d'un travail jusque-là exemplaire de son équipe dans les derniers kilomètres : « Sur la ligne je me sens devant, mais tant que la photo finish n'était pas tombée, la victoire n'était pas là. C'était vraiment chaud, témoignait le Français au micro d'Eurosport après la course. L'équipe a encore fait un énorme travail, un super placement, je ne pouvais pas avoir mieux. Il fallait que je trouve l'ouverture : j'ai senti que Cavendish fermait sur la gauche, il fallait que je trouve les ressources pour corriger le tir sur 100 m. Je revenais vraiment fort mais je voyais que ça allait être limite pour la victoire. Finalement je jette le vélo... »

Contrairement à mercredi, où Cavendish et Ewan avait été distancés au cours de l'étape, cette victoire de jeudi s'est faite face aux prétendants les plus sérieux.

1/7

Arnaud Démare a battu Mark Cavendish pour la 1ère fois lors de leurs 7 confrontations directes au sprint massif depuis 2019 (contre 3 succès pour l'Anglais). (Source Fuoriclasse)

Auparavant Diego Rosa (Eolo-Kometa) avait longtemps fait de la figuration en tête et en solitaire le long de la côte Adriatique. Mais le dénouement était connu d'avance : les équipes de sprinteurs ont contrôlé la poursuite, reprenant l'Italien à 28 km de l'arrivée, avant de cadenasser ce qui restait d'étape à parcourir. Aucun changement au général n'est à noter.

lire aussi

Le classement général du Giro

lire aussi

Toute l'actualité du Giro

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles