Arnaud Jerald, nouveau record historique avec 120 mètres

Arnaud Jerald au Vertical Blue. (D. Verhoeven)

Après avoir atteint 119 mètres vendredi, Arnaud Jerald a battu son propre record du monde avec une plongée historique à 120 mètres, ce mardi aux Bahamas lors du Vertical Blue.

Quand nous avons recueilli ses impressions à chaud vendredi lors de sa plongée à 119 mètres - record absolu (soit des deux fédérations AIDA et CMAS) en poids constant bi-palmes -, Arnaud Jerald nous a avoué ne pas savoir s'il allait tenter d'aller plus profond avant la fin du Vertical Blue, la mythique compétition d'apnée qui se déroule en ce moment aux Bahamas et dont la fin est programmée ce jeudi.

lire aussi

L'actu de l'apnée

Tenter d'aller plus profond était une option parmi d'autres, comme une plongée en monopalme. Le Français, qui se sent particulièrement bien en ce moment après un premier semestre passé à s'entraîner d'arrache-pied, a essayé d'allonger son record, pour placer la barre à 120 mètres. Mission accomplie pour une (nouvelle) performance historique !

Arnaud Jerald

« C'est qui le patron ? »

Ce mardi, sur le spot de Dean's Blue Hole, Jerald a réussi sa plongée à 120 mètres, nouveau record du monde qui fera date dans l'histoire de l'apnée, avec une lucidité bluffante. À sa sortie de l'eau, quand son protocole a été validé il a crié : « C'est qui le patron ? »

« C'est la folie, nous a confié Arnaud Jerald ce mardi quelques minutes après son record. C'est pour moi plus qu'un record du monde, c'est la barrière ultime. Après mon 119 mètres vendredi, je suis pas par tous les états. Et au final j'ai décidé de tenter 120. Je ne fais pas de l'apnée pour les records, mais pour me faire plaisir. Et, en partant de là, je me suis dit "continue à te faire plaisir et si tu as envie de faire cette plongée, vas-y." Du coup, ça m'a donné une autre vision du record du monde, ça l'a dédramatisé. » Ce 120 m est le 7e record dans la carrière du Français, seulement âgé de 26 ans.

Molchanov hors du coup

Et comme on dit, les absents ont toujours tort. Le Russe Alexey Molchanov, grand maître de la discipline, regarde les exploits du Marseillais avec une impuissance quelque peu cruelle et injuste, lui qui a été interdit de participer au Vertical Blue en raison de sa nationalité, suite à l'invasion de l'Ukraine par son pays...

C'était lui qui détenait le record un monde avant ce Vertical Blue 2022, un record qu'il avait établi à 118 mètres il y a un an tout juste lors de cette même compétition, après que Jerald avait posé 116 mètres puis 117 m. Viser 121 mètres sera son prochain objectif. Mais quand ? Une question qui reste en suspens tant que le contexte géopolitique ne s'améliorera pas.