Arrêt des championnats amateurs, suspension de la N2 et de la D2 Féminine : entre fatalisme et espoir

Célia Sommer
·1 min de lecture

La décision était prévisible. Elle était surtout très attendue par les clubs de football amateur. Après les prises de décisions récentes du rugby, du handball et du basketball, la Fédération Française de Football a entériné, ce mercredi 24 mars, l'arrêt des championnats amateurs en raison de la crise sanitaire actuelle. Seuls les championnats de National 2 et de D2 Féminine ne sont pas arrêtés définitivement. Ils restent pour l'instant suspendus et feront "l’objet d’un examen ultérieur au regard des perspectives de reprise possible".

"C'était acté dans l'esprit de tous les acteurs, a réagi Fabrice Rolland, président du club de Saint-Malo. Il était nécessaire que cette décision arrive." Même constat pour Didier Sommer, directeur sportif à l'Entente Sportive Molsheim Ernolsheim, dont l'équipe senior évolue en Régional 2 : "On s'y attendait depuis un moment. Nous avons été plusieurs fois sondés sur la possibilité d'une reprise ou non. Nous avons défendu l'idée qu'on ne voulait pas reprendre sans la possibilité d'avoir accès au club house et que le public soit présent. Il n'y avait pas d'intérêt particulier à jouer à huis clos....

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi